Innovation

Elon Musk espère une conquête de Mars d’ici 10 ans dans le pire des cas.

Ce n'est pas la première fois que le patron de SpaceX fait parler de lui dans le milieu spatial. Mais cette fois-ci, il révèle être en capacité de partir conquérir la planète rouge d'ici 5 à 10 ans maximum. Encore faut-il que le lanceur qu'il a choisi fasse ses preuves !

Nous avons tous déjà entendu parler de Monsieur Elon Musk; le grand patron de la marque automobile Tesla est présent dans toute l’actualité. Aussi connu pour sa société SpaceX, le multimilliardaire a toujours espéré pouvoir un jour envoyer l’Homme sur Mars. Et il se pourrait bien que l’homme d’affaires approche de son but. En effet, il a notamment confié envisager une première exploration sur Mars dans un futur très proche. Pour lui, le lanceur le plus apte à réaliser l’expérience n’est autre que Starship. L’exploration de la planète rouge devrait avoir lieu dans 5, voire 10 ans dans le pire des cas.

Le lanceur Starship serait le plus à même de réaliser l’expérience

L’homme d’affaire Elon Musk a toujours garder l’un de ses projets qui lui tient à cœur dans un coin de sa tête, et parmi eux, il en est qui n’est rien d’autre que d’explorer Mars; il se pourrait qu’il y parvienne d’ici 10 ans maximum. Pour le patron de SpaceX, le seul qui en serait capable n’est autre que Starship, un lanceur super-lourd ayant la particularité d’être entièrement réutilisable.

Celui-ci sera tout d’abord exploité par la NASA afin d’amener l’Homme sur la Lune en 2025. Elon Musk déclare notamment que « c’est la première fois depuis que la Terre existe, soit 4,5 milliards d’années, qu’il est possible d’étendre la vie au-delà de notre planète ». Pour lui, l’humanité doit impérativement trouver une planète de secours, dans l’hypothèse où la Terre deviendrait inhabitable à cause du réchauffement climatique. Et comme nous le savons, Mars serait la planète la plus favorable à accueillir les humains. C’est pourquoi explorer Mars est obligatoire pour Elon Musk, malgré des coûts très élevés.

Des scientifiques ont découvert des "autoroutes spatiales" dans le système solaire

Une exploration de Mars très coûteuse

Bien que les coûts d’une exploration de la planète rouge soient très élevés, l’homme d’affaires ne compte pas abandonner son projet. Selon lui, la survie de l’humanité devrait être la seule motivation pour partir à la conquête d’autres planètes. Mais le patron de SpaceX va même encore plus loin: il insiste notamment sur le fait que son désir ne se résume pas à poser un pied sur Mars, mais bien de l’explorer, comme ce qui a déjà été réalisé auparavant sur la Lune. Selon lui, explorer la planète rouge aurait un coût d’environ 1 milliard de dollars par tonne. En incluant évidemment le lanceur, le vaisseau, le bouclier thermique ainsi que tous les systèmes nécessaires à l’exploration. Sans compter le nombre de voyages nécessaires à la colonisation de la planète Mars… En bref, une somme considérable !

Conquérir Mars sera plus facile à dire qu’à faire

Bien que, dans un premier temps, Elon Musk projette seulement de poser un pied sur Mars, ce n’est pas une mince affaire. En effet, le lanceur Starship devra d’abord faire ses preuves auprès de la Federal Aviation Administration (FAA).  C’est pourquoi un premier vol orbital devra avoir lieu avant le lancement de l’opération. Dans le cas où la FAA n’est pas convaincue par le lanceur, Elon Musk et son entreprise devront tout reprendre de zéro. Dans ce cas, les vols d’essais à venir prendraient un retard considérable et l’entreprise doit imaginer tous les scénarios possibles. C’est notamment pour cette raison que le PDG de SpaceX a annoncé que son exploration de la planète rouge sera réalisée d’ici 10 ans maximum en cas de retard.

Source
trustmyscience.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page