Aérospatiale

Le Japon veut construire des bases lunaires et martiennes à gravité artificielle, et ils ont un plan très précis pour arriver à leurs fins !

Des experts japonais ont récemment présenté un projet de construction d'une base lunaire à gravité artificielle pour permettre une colonisation permanente de la Lune et de Mars; cette structure serait capable de reproduire les conditions terrestres.

Il est prouvé que le fait de rester longtemps dans l’espace peut avoir des conséquences néfastes sur la santé physique et mentale. Le Human Research Program, un programme de la NASA, se penche sur le sujet depuis des années. Pour s’installer durablement sur la Lune, où la gravité est d’environ 1,62 m/s², nous devons recréer certains aspects de l’environnement terrestre. L’établissement d’une base lunaire à gravité artificielle serait l’une des conditions sine qua non pour entamer le processus de colonisation interplanétaire. Du moins, c’est que pense une équipe de chercheurs japonais. La notion de force de gravité est, d’après eux, la condition majeure pour permettre à l’homme de prospérer durablement sur la Lune ou sur Mars.

Un projet ambitieux

Yosuke Yamashiki, professeur au Centre de spatiologie SIC de l’Université de Kyoto, a déclaré que même si les États-Unis et les Émirats arabes unis proposent de construire une colonie sur Mars, le Japon voudrait présenter un projet unique qui garantira la survie de l’homme dans l’espace. L’équipe de chercheurs de l’Université de Kyoto, épaulée par des experts en construction de l’entreprise Kajima Corporation, a travaillé ensemble pour la réalisation d’un concept de base lunaire. Le projet a été présenté à travers une maquette lors d’une conférence qui s’est tenue le 5 juillet dernier. La structure, baptisée « The Glass », ressemble à un cône en verre vertical. Elle réalise un tour complet toutes les 20 secondes et utilise la force centrifuge pour recréer les conditions de gravité aux

quelles notre espèce est habituée.

Prototype d'un complexe spatial
Prototype d’un complexe spatial. Crédit photo : Kajima Corporation

“Il n’y a pas de stratégie de ce type dans les plans de développement spatial des autres pays (…) Notre plan représente des technologies importantes, cruciales pour garantir que les êtres humains seront en mesure de se déplacer dans l’espace à l’avenir”. Yosuke Yamashiki, chef du centre de spatio humaine SIC de l’université de Kyoto, lors d’une conférence de presse à l’université

Un système de transport inédit

Une végétation complétée par une ressource aquatique a été ajoutée à la construction afin d’imiter la biodiversité terrestre. Quant aux zones habitables, elles seraient soutenues par un système de transport appelé Hexagon Space Track System. Ce dernier génère sa propre gravité pour pouvoir réaliser des voyages entre la Terre, la Lune et Mars. Ainsi, il serait possible de revenir sur Terre à tout moment, ont noté les chercheurs japonais.

“Développer une installation résidentielle à gravité artificielle avec l’Université de Kyoto sera un moment décisif dans la recherche spatiale (…) Nous nous engageons à réaliser le projet afin qu’il soit utile aux êtres humains.” Takuya Ohno, architecte, et chercheur à Kajima

Des études supplémentaires à mener

Selon les chercheurs japonais, il ne faut pas prendre à la légère l’effet de la gravité sur notre corps. En effet, les conditions et les capacités physiques de l’homme ne lui permettent pas de se reproduire ni de se développer normalement en dehors de la Terre. C’est pour cela que des recherches plus approfondies seront menées pour instaurer les meilleures conditions de vie pour cette migration spatiale humaine.

À LIRE AUSSI :
Des scientifiques ont découvert des "autoroutes spatiales" dans le système solaire

D’après le quotidien japonais Asahi Shimbun, la concrétisation de ce type de projet demandera au moins 100 ans. En tout cas, une version plus simple pourrait voir le jour d’ici 2050. L’équipe de l’Université de Kyoto prévoit notamment de construire deux installations différentes : « Lunar Glass » sur la Lune et « Mars Glass » sur Mars.

"La création d'un environnement avec une gravité semblable à la Terre est la clé pour prospérer dans l'espace."
“La création d’un environnement avec une gravité semblable à la Terre est la clé pour prospérer dans l’espace.” Crédit photo : Kajima Corporation

Source
wonderfulengineering.com/

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

5 commentaires

  1. Projet très ambitieux. Mais avec quelque lacune , par exemple : d’où viendront toute les ressources pour alimenter ce projet l’eau , la végétation les ressources en nourriture à acheminée sur ces dite planètes. Notre terre es en déclin et vous voulez appauvrir la terre encore plus quel ne l’ai déjà. L’abut , toujours plus . Vous feriez mieux de vous occuper de notre planète plutôt que de vouloir en conquérir d’autre (stérile) qui plus et . Vous devriez avoir honte. Vous mettez des projet de ce type en marche alors que la plus part du tiers monde creve de faim ou de soif . L’humain es mauvais et égoïste . Je n’en dirai pas plus et pourtant il y a nombre de chose à dire à ce sujet . L’homme es bête. Cromagnon!

  2. Arrêter de vouloir conquérir le monde alors que vous n’êtes pas capable de préserver votre planète. Lorsque j’étais petit on me disait que les monstres vivaient sur d’autres planètes mais c’est faux ils sont bel et bien sur la nôtre .
    Dakota

  3. Que des incultes qui laissent des commentaires sérieux. On se demande où sont les idiots(Cro-magnon) et les monstres.
    Bien sûr qu’il y a un intérêt à faire tout ça, les avancées dans le spatial participe à améliorer notre vie sur terre, quoi que vous en pensiez et heureusement qu’à l’époque on s’est pas dit pareil sinon le continent américain n’aurait pas été découvert(ou bien plus tard).
    Et on va pas apauvrir la terre pour construire ça;déjà de l’eau il y en a sur la lune et la nourriture purra pousser sur place aussi.

    Moi j’adore ce projet et ça me fait rêver(et les bateau:c’est peut-être accessoire pour toi mais ça sert à se déplacer,je sais pas, ça peut aider)

  4. On aurait pas decouvert le continent américain..!! et de là ya pas qqch qui vous interpelles Mr Moon. Conquérir envahir détruire des civilisation en ramenant des maladies occidentales et notament de nouvelle religio . Et pour vous voyer tout celà comme des progrès et avancés technique. Et bien en espérant de faire attention ou on fera un gros caca dans cet espace et qui ne se transforme pas en un enorme monstre. Visiblement l’homme n’apprend rien des guerres des conquêtes et de ses erreurs. Tout cela de moyen de financement alors que notre planête se meurt à pti feu et qu’une majorité d’humain ne vit pas correctement et q’une encore très large meurent de faim.. ah oui qu’il beau le progrès. A celui qui plantera son 1er drapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page