Animaux

Les animaux transmettent (aussi) culture et traditions aux nouvelles générations

Non la transmission du savoir ne serait pas l'apanage de l'Humain... C'est en tout cas ce qu'affirme cette étude scientifique !

Lorsque l’on parle de culture ou de savoir, on le rapporte presque toujours aux êtres humains ! Et les animaux ? Pensez-vous qu’ils puissent se transmettre une culture ou un savoir entre les générations ?

C’est en tout cas ce qu’affirme une récente étude d’une équipe de l’université de Saint Andrews. Cette étude publiée dans la revue Science affirme que les animaux sont tout à fait capables de développer leur propre culture… Mais également de transmettre des traditions des parents ou enfants… Tout comme nous finalement ! Alors est-ce que les animaux transmettent vraiment une culture à leurs descendances ? Explications.

Les bases de l’étude

Pour parvenir à déterminer le fait que les animaux transmettaient une culture, ils ont étudié le comportement animalier sur environ 70 ans. Et tous les animaux comme les mammifères, les poissons, les insectes et les oiseaux transmettraient une culture… et des traditions. L’idée reçue des animaux qui ne marchent qu’à l’instinct vole donc en éclats !

Une maman et un bébé éléphant
Des rites funéraires, ont été observé chez les éléphants. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Kletr

Andrew Whiten, auteur de l’étude explique que “La culture imprègne la vie des animaux, de la petite enfance à l’âge adulte. Pour lui, comme pour les humains, ce sont les adultes qui transmettent une culture aux plus jeunes.

Un exemple, avec les singes !

Si l’on prend l’exemple des chimpanzés ou des singes en général. On sait qu’ils quittent leurs familles à l’âge adulte pour créer de nouvelles familles ! Cela pour éviter la consanguinité et parce que c’est ainsi chez les singes, comme chez les humains. Quand ils quittent leurs familles, les jeunes singes ont acquis des connaissances.  Par exemple, ils ont appris à se servir des éléments naturels comme outil : un bout de bois pour attraper les fourmis ! Et ce sont bien les adultes qui enseignent la technique aux plus jeunes !

Deux bébés Chimpanzés jouant sur l'herbe.
Les adultes Chimpanzés enseignent culture et traditions aux plus jeunes ! Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Andy333

Dans l’étude, les scientifiques ont étudié un groupe de chimpanzés de Zambie… L’une des femelles avait pour habitude de glisser un brin d’herbe derrière son oreille. Huit des douze chimpanzés qui composaient le groupe ont immédiatement adopter la « tradition familiale » du brin d’herbe derrière l’oreille ! Pour le professeur Whiten, ces découvertes vont permettre de mieux comprendre la biologie évolutive des animaux… Et ainsi permettre de mieux les protéger.

Et la mort chez les animaux ?

En 2009, le Dr Mark Berkoff publiait une étude sur le rite funéraire des pies bavardes. Dans son livre, les Emotions des Animaux, le docteur explique que les pies se regroupent et jacassent lorsque que l’un des leurs meurt. Il a également déjà constaté que les pies venaient déposer des brins d’herbes sur le corps de l’oiseau défunt… Volonté de cacher le corps ou peine exprimée, difficile de le déterminer. Toujours est-il que les animaux auraient bien, comme les humains, des rites autour de la mort.

Des comportements de rites funéraires, ont également été observé chez les éléphants. D’ailleurs, les éléphants seraient les animaux le plus à même de ressentir les mêmes sentiments que ceux des humains… La tristesse et la joie ne seraient donc pas des sentiments exclusivement humains, mais ressentis par tous les êtres vivants… Notre société met l’homme au centre du monde, mais ne serait-ce pas l’homme qui a appris des animaux ? A méditer !

Les émotions des animaux
  • Bekoff, Marc (Auteur)

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Geo.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page