Animaux

La construction d’un gigantesque écopont réservé aux animaux vient de débuter pour protéger la faune sauvage

Un projet pharaonique de 90 millions de dollars pour la cause animale et uniquement pour cela: le pont végétalisé de Santa Monica sera terminé en 2025, et se destine uniquement à la protection des espèces !

Vous apercevez parfois le long des autoroutes des panneaux indiquant que des animaux sauvages peuvent traverser. A l’évidence, quand une route traverse une forêt, cela représente un réel danger pour les automobilistes et souvent, la mort, pour les animaux sauvages… Mais comment les protéger et les empêcher de traverser ? A part être vigilant, il n’y a pas vraiment de solution en France, pour le moment ! Aux Etats-Unis, la Californie s’apprête à investir plus de 90 millions de dollars dans le seul but de protéger la faune locale. Les travaux d’un pont végétal géant, qui surplombera une autoroute à 2 x 5 voies, ont déjà débuter. Le projet est exceptionnel et mérite d’être connu, voire copié ! Présentation.

Où se trouvera ce pont végétal ?

L’idée du pont végétal est bien de permettre aux animaux sauvages qui fréquentent assidument cette zone de traverser en toute sécurité. Cet écopont XXL se trouvera au-dessus de l’autoroute qui passe près de Santa Monica en Californie.  Nous connaissons surtout Santa Monica pour ses plages, ses basketteurs et le sprinter Carl Lewis, mais elle sera bientôt la première ville à s’équiper d’un écopont géant ! Les travaux ont débuté le 22 avril dernier et devrait durer quelques mois, mais les animaux et les automobilistes pourront désormais cohabiter en toute sécurité.

ponts végétalisés
Crédit photo : rcdsmm.org

Pourquoi ce pont ?

L’écopont enjambera l’autoroute US101, une autoroute à 10 voies en tout et atteindra 64 mètres de haut et 50 mètres de large. Dans cette région, 25 grands félins ont été écrasés sur l’autoroute depuis 2002, et ils ne sont pas les seuls à vivre dans cette région. Coyotes, cerfs, lézards ou serpents empruntent aussi cette route mortelle pour eux. Beth Pratt, responsable de la conservation à la National Wildlife Federation, explique que les “animaux sauvages pourront grâce à cet écopont géant évoluer librement dans la nature des monts de Santa Monica et avoir un meilleur accès à la nourriture et à de potentiels partenaires”. Cet ouvrage se veut historique sur l’une des autoroutes les plus fréquentées au monde !

À LIRE AUSSI :
La loi contre la maltraitance animal (ENFIN) adoptée à la quasi-unanimité par l'Assemblée Nationale

Des ponts végétalisés existent déjà

En France, nous avons des ponts pour les crapauds, aussi appelés crapauduc… Ou des tunnels qui leur permettent de traverser des voies situées sur leur chemin quand ils sont en période de reproduction. Cependant, le pont de Santa Monica sera le premier du genre… Par ses dimensions d’abord, mais également par le fait qu’il soit entièrement végétalisé, c’est-à-dire que le passage se fondra complètement dans l’environnement et préservera les animaux de la lumière et des bruits. L’architecte de ce pont Robert Rock s’est entouré de spécialistes de la flore et de la faune locales pour créer ce gigantesque ouvrage. Un pédologue l’a aidé à collecter des échantillons végétaux spécifiques à la région, et un mycologue a apporte son savoir sur les champignons locaux. Pour l’architecte, le but étant que les animaux ne soient pas apeurés par une structure en béton, mais aient l’impression de ne jamais quitter la forêt ! Les promeneurs ne seront pas les bienvenus sur ce pont, il sera exclusivement réservé aux animaux sauvages.

Liberty Canyon Wildlife Crossing projet
Crédit photo : rcdsmm.org

Les travaux ont débuté

C’est évidemment à l’occasion de la Journée Mondiale de la Terre, le 22 avril que les travaux ont débuté. Il devrait être terminé en 2025… Trois ans de travaux donc, et un budget de 83 millions d’euros pour le bien-être animal ! Un budget financé à 60% par des dons privés et à 40% par des fonds publics… La Fondation Leonardo Caprio participe à hauteur de 300 000 dollars à ce superbe projet. Et en France, c’est pour quand ? On adore l’idée, pas vous ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page