Art / Design

Comment construire une maison en paille ? Un habitat très résistant, écologique et surtout très économique !

Dans notre inconscient, la paille est réservé à la nourriture animale ou à leur litière... Pourtant elle s'avère un excellent matériau de construction très écologique !

Lorsqu’il s’agit de construire une maison, notre première pensée va vers une maison en « dur » avec parpaings et ciment ! Depuis quelques mois, les tiny-houses en bois sont aussi des constructions auxquelles nous pensons. Mais qui pense à construire une maison en paille à part le premier des Trois Petits Cochons du conte de James Halliwell ?

Pourtant les maisons en paille sont aussi solides que les autres ! Plus écologiques aussi, la paille est biodégradable et très isolante. Découvrez tous les avantages, mais également les inconvénients d’une maison en paille !

Quelles sont les caractéristiques de la maison en paille ?

Les ballots étant d’origine relativement épais, cela permet d’obtenir des murs de 45 cm d’épaisseur environ. Pour 45 cm d’épaisseur, la résistance thermique est de 6m² K/W. Lorsque la paille est compressée, elle emprisonne l’air et isole donc la maison. Ce n’est pas la paille en elle-même qui isole la maison mais l’épaisseur du ballot. Une botte de paille pèse le même poids qu’un parpaing (15 à 20 kg) mais sa surface couvrante est bien plus importante !

Mais son plus gros avantage reste son prix ! Il faut compter environ 1€ pour une botte standard, cependant, cela ne veut pas dire qu’une maison en paille ne coûte pas cher. Il faut tout de même ajouter de nombreuses matières pour en faire un matériau de construction.

Deux modes de construction pour la maison en paille

Il existe deux méthode pour construire une maison avec des ballots de paille : porteuse et non porteuse. Une maison en paille “porteuse” utilisera les bottes de paille pour fournir le support structurel du bâtiment. Les structures porteuses seront plus appropriées pour les constructions bénéficiant d’un climats doux.

À LIRE AUSSI :  Habitat for Humanity utilise l'imprimante 3D de COBOD pour imprimer des maisons abordables en Arizona
Envie d'une maison écologique ? Et si vous optiez pour une habitation avec une isolation en paille ?
Des maisons en pailles avec une structure porteuse ou non porteuse. Crédit photo : Shutterstock /Aleksandar Karanov

Une maison en paille “non porteuse” utilisera quant à elle du bois ou un autre matériau comme support principal pour maintenir la structure des fondations. Les balles de pailles façonneront ensuite les murs et assureront l’isolation des lieux. Les maison en paille situées dans des endroits enneigés nécessitent ce soutien supplémentaire.

Un enduit de protection naturel

Après avoir empilé les ballots de paille les uns sur les autres pour former les murs, une barrière de protection contre l’humidité et le temps doit être impérativement appliquée. Cette couche protectrice peut être composée de plâtre à base d’argile, de chaux ou de ciment. Une peinture peut être ensuite appliquée, mais elle n’est pas obligatoire.

Les avantages de la maison en paille

  • Elle résiste au feu même si l’on peut penser le contraire… Si la paille est parfaitement compactée, elle ne contient pas d’oxygène, donc ne prend pas feu. De plus, en cas d’incendie, la paille ne génère pas de fumée toxique.
  • La paille est un matériau perspirant, c’est-à-dire qu’elle ne laisse pas entrer l’humidité et ne crée pas de condensation. Ce qui n’est pas le cas d’un parpaing !
  • C’est le matériau écologique par excellence ! Peu de transformation nécessaire pour en faire une maison… Séchage puis compactage suffiront à la rendre utilisable. Qui plus est, la paille est souvent achetée localement, diminuant les coûts de transport.
  • Et évidemment, elle est 100% recyclable et 100% biodégradable. C’est également un matériau qui se renouvelle chaque année, sans entamer les ressources naturelles !
  • L’autoconstruction est tout à fait possible, le montage des cloisons et de la structure ne nécessitent pas de machine de levage, sauf si vous souhaitez construire un ou plusieurs étages. Vous pouvez ainsi construire le gros oeuvre (hors d’eau) en moins de 5 semaines, le reste de la construction comme l’intérieurs ou les embellissements pourront se faire plus tard sans  contraintes liées aux aléas de la saison ou du temps.
À LIRE AUSSI :  5 magnifiques Tiny-Houses à louer sur Airbnb en région Normandie ou Rhône-Alpes !

Les inconvénients de la maison en paille

Son premier inconvénient mais il n’est pas définitif, ce sont les idées reçues que nous avons sur la paille ! Elle brûle facilement, nous avons vu que ce n’était pas le cas, si le compactage était parfait. Quant aux rongeurs, ils ne viendront pas plus se nicher dans la paille qu’entre deux plaques de placoplâtre !

Les maisons en paille nécessitent toutefois un entretien et une surveillance régulière pour conserver l’enduit en excellent état. L’apparition de fissures non colmatées et l’infiltration d’humidité jusqu’à la paille pourrait être fatal pour la maison à cause des moisissures.

Combien ça coûte une maison en paille ?

Si vous souhaitez une construction aux normes Réglementation Thermique 2012, il faudra compter entre 800 et 1000€ le m² (hors d’eau et hors d’air). Pour la même construction en passive, ce sera entre 1000 et 1200€ le m2. Il faut compter environ 9% de plus que pour une maison traditionnelle en ossature bois.

La paille semble être le matériau de l’avenir de la construction ! Elle répond aux normes de constructions et se veut très écologiques. Mais pour que cela devienne un matériau d’isolation plus utilisé, il faut encore que les préjugés tombent… Aujourd’hui, construire une maison en paille, c’est être bohême et élever des chèvres à la campagne… Les idées reçues pourraient changer quand on sait les avantages que la paille peut apporter !

Envie d'une maison écologique ? Et si vous optiez pour une habitation avec une isolation en paille ?
Une église construite il y a presque 100 ans (1928) en balles de paille avec un enduit à la chaux. Crédit photo : Wikipedia / De AmmodramusOwn work, Public Domain,

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page