Art / Design

Pod : la maisons préfabriquée qui se plie et déplie comme un livre pop-up

Des maisons pliantes qui pourraient servir de maison annexe, mais également d'abris d'urgence pour ceux qui n'en n'ont plus ! Elles ont de l'avenir ces structures modulables, c'est une certitude !

Le marché mondial de la construction est en pleine ébullition et surtout opère un changement radical depuis quelques années. Si, dans les années 80, le graal était de construire une maison « en dur ». Aujourd’hui la tendance est au « vite fait bien fait » ! Cela ne veut pas dire posséder une maison éphémère, mais construire rapidement quelque chose de durable !

Tiny-House et maison A sont à l’heure actuelle, les modèles les plus prisés, mais une tendance fait son apparition : la maison pliable ! Un origami géant qui se plie et se déplie en quelques minutes pour donner vie à un espace plus ou moins grand.

Deux architectes iraniennes, Gisue et Mojgan Hariri dont le cabinet d’architecture, Hariri & Hariri est basé à New York, se lancent dans un projet original. Elles viennent d’imaginer une structure cabine pliante qui ne nécessite aucun assemblage ni aucun outil pour l’installer !

Des maisons pliantes au look exceptionnel !

Les maisons pliables des sœurs Hariri sont en fait des cabines que l’on peut installer partout en cas de besoin. Le principal avantage de ces maisons pliantes réside dans leur facilité à être transportées et installées !

Elles se présentent sur une nacelle qui, une fois positionnée permet le déploiement de l’unité préfabriquée. Ces maisons pliables naissent dans l’imagination des soeurs Hariri par le constat de manque d’abris d’urgence dans le monde. Il est vrai que lorsqu’une catastrophe naturelle se produit, nous n’avons pas forcément le temps de construire un abri en béton ! Baptisé POD, le concept des sœurs Hariri se déplie simplement en actionnant un interrupteur !

À LIRE AUSSI :
La "Petite Machine à Habiter", une superbe et féérique Tiny House extensible

Vous connaissez les cartes pop-up ? Les maisons POP fonctionnent sur le même principe… Au départ une immense boîte plane qui renferme des panneaux et charnières en ses plis ! La POP peut donc se déplier n’importe où et servir d’annexe à une maison. Voire d’une maison de luxe pour les vacances, d’un barnum pour un séminaire ou une réception. Ou encore d’abri d’urgence en cas d’hôpital de campagne ou de catastrophe naturelle. La force des maisons pliantes est bien la disponibilité immédiate des structures !

Des matériaux faciles à trouver !

Celle du cabinet d’architecture Hariri & Hariri se compose de panneaux Equitone et de verre, des matériaux de construction accessibles et écologique… Les panneaux Equitone sont des matériaux de façade en relief 3D qui crée un jeu d’ombre et de lumière pour une façade en constante évolution. Des matériaux qui ne coûtent pas très cher et qui peuvent donc être utilisés par de nombreux pays dans le monde.

Des maisons préfabriquées qui se déplient pour devenir des abris d'urgence
L’intérieur de la maison Pod. Crédit photo : Hariri & Hariri

Notamment ceux qui ont un besoin d’abris sûrs et pérennes pour protéger des populations en détresse. On se souvient de l’explosion sur le port de Beyrouth le 4 août 2020. Outre les 207 morts et plus de 6 500 blessés, l’explosion avait fait en quelques secondes des milliers de sans-abri. Ces structures modulaires qui se montent et se démontent en quelques heures pourraient permettre de palier ce genre d’événements dramatiques. Et, au moins offrir un toit à ceux qui se retrouvent sans rien d’une minute à l’autre !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page