Astuces

Comment et pourquoi installer un détecteur de monoxyde de carbone ?

Les intoxications au monoxyde de carbone tuent environ 100 personnes chaque année... Pourtant ces décès pourraient être évités en investissant seulement une vingtaine d'euro dans un détecteur de monoxyde de carbone !

Selon Santé Publique France, chaque année, les intoxications au monoxyde de carbone tuent une centaine de personnes. Si l’on pense souvent à s’équiper d’un détecteur de fumée, c’est probablement parce que les assurances multirisques habitation l’ont rendu obligatoire en 2015 (Loi du 9 mars 2010). Les détecteurs de monoxyde de carbone, eux, ne ne le sont pas. Pourtant, ce gaz inodore et incolore peut provoquer des intoxications menant jusqu’au décès, en quelques heures seulement. Lorsque l’on se chauffe au bois, au gaz ou avec un combustible liquide, il faudrait absolument disposer d’un détecteur de monoxyde de carbone. Mais comment le choisir et pourquoi mieux vaut-il s’équiper maintenant si ce n’est pas déjà fait ?

Le monoxyde de carbone c’est quoi ?

Ce gaz est émis par la combustion de matières dites fossiles, comme le gaz (citerne ou de ville), le fioul, le bois, le pétrole ou le charbon. Si vous utilisez ces modes de chauffage, un détecteur de monoxyde s’avère vraiment essentiel. La plupart des accidents dus au monoxyde de carbone sont provoqués par un mauvais entretien des chaudières à gaz. Il est donc primordial de la faire entretenir chaque année, et de faire ramoner les cheminées (bois et gaz). Attention, sans certificat de ramonage par un professionnel, vous pourriez ne pas être couvert en cas d’incendie ! Rappelons que le monoxyde de carbone est un gaz :

  • Inodore
  • Incolore
  • Hyper toxique
  • Insipide
  • Mortel

Si vous ressentez des maux de tête soudain, de la fatigue ou des nausées, c’est peut-être le monoxyde de carbone, il faut alors ouvrir les fenêtres, aérer et sortir de la maison. Mais souvent, l’intoxication se produit la nuit, et là il n’y a pas grand-chose à faire à part prévenir le drame, en installant des détecteurs dans votre maison. Attention, un détecteur de fumée simple ne détecte pas le monoxyde de carbone !

Pourquoi le monoxyde de carbone s’échappe-t-il de vos installations ?

Comme on vous l’a dit plus haut, le monoxyde de carbone est provoqué par une mauvaise combustion des matières fossiles. Ce peut être des chaudières à gaz (hors ventouses), les cheminées à bois ouvertes, les poêles à bois, à pétrole, à mazout ou à charbon, ou encore les gaz d’échappement d’une voiture. De plus en plus d’intoxications sont dues à des barbecues allumés dans des lieux confinés : appartement, garage… On oublie donc les barbecues l’hiver et on attend gentiment le printemps pour les faire à l’extérieur ! Le monoxyde de carbone qui s’échappe insidieusement de votre installation est généralement dû à :

  • Une mauvaise installation de votre appareil de chauffage,
  • Un manque d’entretien de celui-ci ou une absence de ramonage des conduits,
  • Une aération ou ventilation insuffisante: il faut ouvrir ouvrir les fenêtres 10 minutes chaque jour au moins,
  • Des ventilations insuffisantes ou mal entretenues;
  • Une cheminée bouchée, ou un conduit fissuré.
À LIRE AUSSI :
Airbus invente un kit de conversion "clé en main" innovant pour transformer les avions militaires en Canadair

Pour éviter tous ces problèmes, faites vérifier votre système de chauffage une fois par an, par un professionnel.

Combien ça coûte ?

Sachez que le détecteur fonctionne grâce à une solution chimique se trouvant à l’intérieur, qui va réagir au dépassement d’un certain seuil de concentration du gaz dans l’air. La réaction chimique déclenche un courant électrique, qui lui, déclenchera une sirène d’alerte. Les relevés sont effectués toutes les minutes environ, et certains détecteurs affichent même le taux réel mesuré dans la pièce. Votre chaudière peut également vous indiquer qu’il faut dépêcher au plus vite un professionnel : mise en sécurité, évacuation des gaz brules clignotant, bruit ou odeur bizarre…

Comment et pourquoi installer un détecteur de monoxyde de carbone ?
Détecteur de monoxyde de carbone. Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Andrey_Popov

Il faut compter entre 20 et 60€ pour un détecteur de monoxyde de carbone. Attention les détecteurs de monoxyde doivent répondre aux normes NF 292 et EN 50291. Ils ont une durée de vie située entre 5 et 7 ans et ne nécessite aucun changement de pile… Quand les piles sont usées, il faut changer le détecteur !

Et où l’installer ce détecteur ?

Les détecteurs de monoxyde de carbone devraient être installés dans chaque pièce disposant d’un appareil de chauffage à combustible fossile. Donc dans la cuisine, si vous posséder une gazinière, ou la chaudière, dans le salon si vous disposez d’une cheminée ou d’un poêle à bois… etc… Et si votre appareil de chauffage se trouve au sous-sol, il faudra évidemment en installer un à cet endroit précis.  Enfin si le conduit de votre cheminée passe par l’étage et donc par une ou plusieurs chambres, il faudra également en installer un dans chaque pièce traversée par le conduit ! On placera les détecteurs au-dessus des portes ou fenêtres et au minimum, à un mètre de l’appareil à combustion. Soyez vigilants à l’approche de l’hiver, c’est à l’époque où l’on pousse les appareils de chauffage à leur maximum qu’apparaissent les premiers accidents…

Meilleure Vente n° 1
X-Sense Détecteur de CO avec Affichage Numérique, Détecteur de Monoxyde de Carbone, Capteur Précis avec Une Durée de Vie de 10 Ans, Batterie Remplaçable, Certifié BSI Selon en 50291, CO03D
  • Rapide et Sensible : Muni d’un capteur de CO électro-chimique de pointe et d’une puce à hautes performances ST, ce détecteur de CO de X-Sense détecte instantanément et avec précision les...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page