Astuces

Chauffage : bois en bûches ou granules ?

Le froid arrive, les prix de l'énergie grimpent comme jamais ils n'ont grimpé et vous envisagez de passer au chauffage au bois ? Mais est-ce vraiment plus économique que les autres types d'énergies ?

La tempête Aurore qui s’est abattue sur la France, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier a fait chuter les températures extérieures. Depuis son passage, pluies et vents ont remplacé le soleil automnal de la semaine passée. Et avec ce temps, un petit feu de cheminée ou un allumage du poêle à bois réchauffe la maison et le moral.

Avec la flambée des prix de l’électricité et du gaz, chauffer au bois pourrait être une vraie bonne idée. Si tant est que tout le monde ne se précipite pas à acheter des stocks de bois pour 10 ans, comme à l’habitude des français. Mais quels sont les avantages et les inconvénients de se chauffer au bois ? Est-ce vraiment plus économique ? Plus écologique ? On vous explique tout.

Les avantages du chauffage au bois

Fanny Guibert est cheffe de rubrique énergie depuis 20 ans, à la rédaction du magazine 60 millions de consommateurs, et elle nous explique pourquoi le bois est aujourd’hui plus avantageux: il est tout d’abord bien moins cher que le fioul, le gaz ou l’électricité. A titre de comparaison, un kilowatt de chaleur au bois coûte environ 5 centimes, quand il revient à 8 centimes pour le fioul ou le gaz, et à 17 centimes en électricité.

Si, depuis 2020, les prix du bois en vrac ou des granules n’a pas tant augmenté, il se pourrait que cela ne dure pas malheureusement. Aujourd’hui, on peut trouver un stère de bois entre 50 et 70€, en fonction de l’espèce et de la région.

Bois en bûches ou granules ?

Le bois en bûches est celui qui revient le mois cher puisqu’il n’est quasiment pas transformé; les granules sont plus chers à l’achat mais ne brûleront pas pour rien: les poêles à granule sont conçus pour stopper la combustion quand la température est atteinte.

À LIRE AUSSI :
Guide d'achat : Comment choisir un radiateur électrique ?
Des granules pour le chauffage
Bois en bûches ou granules ? Photo d’illustration. Crédit image : Shutterstock / Billion Photos

Ils sont aussi programmables, ce qui n’est pas le cas d’un poêle à bois classique qui brûlera tout ce que contient le foyer ou l’insert. Même si le coût est important, une chaudière à granulés peut être une réelle solution économique pour chauffer votre maison. Il faudra tout de même compter environ 12000€ d’investissement.

En revanche, on oublie les foyers ouverts des cheminées anciennes. Ce ne sont pas des appareils de chauffage, mais d’appoint. Et depuis quelques temps, ils sont même interdits dans certains départements; d’ailleurs, dès l’année prochaine, “les cheminées à foyer ouvert dans les constructions neuves seront interdites”.

Les inconvénients du chauffage au bois

Si les foyers ouverts disparaissent, c’est à cause de la pollution qu’ils provoquent. En France, la combustion du bois est le premier émetteur de particules fines; il arrive même devant l’industrie ou les transports. Deux heures de brûlage de bois, ce sont 2000 km parcourus avec un vieux moteur diesel, selon le ministère de la transition écologique.

Le second petit inconvénient se situerait plutôt dans le stockage: faire rentrer du bois pour l’hiver coûte moins cher si l’on prend de grosses quantités, les prix étant dégressifs. Encore faut-il avoir une place gigantesque dans un coin du jardin pour stocker cette montagne de bois, et le protéger de la pluie.

Source
FranceTvInfo.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

4 commentaires

  1. Bonjour ,
    Pouvoir choisir de se chauffer au bois ou avec des pellets ( granulé) cela mérite une approche un peu plus en détail .
    -Vivre en zone rurale ou ancienne banlieu…. :
    * Dans une ancienne Maison traditionelle avec un conduit existant.
    * Dans un pavillon ancien 30/40ans équipé d’un conduit de cheminée.
    *Dans une construction récente avec des normes isolations 2012 .
    L’isolation est un facteur prédominant pour optimiser au mieux le chauffage choisi .
    Dans votre article vous faites bien apparaitre la différence entre les avantages et inconvénients entre le Bois et les pellets .
    Le coût entre les 2 combustibles sont presque identiques . 750 à 1000 euro / an.
    Acquisition d’un poel foyer fermé ~ 5000 euros~
    Malgré tout , le pellet offre plus de confort :
    — Démarrage de la combustion automatique.( pas possible avec des bûches)
    — Temperature constante 24/24 (impossible avec des bûches)
    –Termostat d’ambiance.
    — Possibilité de réglage à distance.
    –Très peu de cendre ( avec des buches tous les jours au moment de rallumer le poêle à foyer fermé )
    –1 palette a 2 palettes de pellets maximun sur 5 mois pour chauffer une maison ou pavillon de 150/170 m2 Avec des buches il faut 12 à 15 sterres de buche pour la même période .
    — Pas de salissures dû au stockage .
    L’encombrement d’une palette =
    1,5m × 1,5m = 2 ,25 m2
    L’encombrement de 12 sterres ~ de bois est :
    Haut. 2m × Larg. 3m × Profond. 2m .=
    12 m2 . ( place d’un véhicule)
    Avant 70 ans ,on rentre facilement son bois….après c’est beaucoup plus difficile ….
    Je n’ai pas de comparaison pour un chauffage centrale avec des pellets…
    Pour lequel il faut prévoir une trémie
    ( local !..) pour assurer un approvisionnement sur 6 mois x 2 livraisons = 12 mois .
    Le bois et les pellets sont issus d’un produits naturel renouvelable.
    Cordialement

  2. Pour ma part j’ai opté pour les bûches compressées plutôt que des bûches de bois plus lourdes à porter en sacs et plus salissantes. Très peu de fumée, peu de cendre, que des avantages. Les pellets c’est bien mais il y a deux inconvénients : peu de flamme par rapport aux bûches compressées, il y a de l’électronique dans le poêle qui peut tomber en panne et être bruyant. Moi j’ai mis un insert dans une vieille cheminée et j’en suis ravi.

  3. Je brûle 9 à 10 stères par an pour une maison de 120m², correctement isolée. Il s’agit de mon chauffage principal.
    À 45€ le stère livré en morceaux de 33cm dans ma région, je dépense en moyenne 430€ de chauffage par an.
    Avec les 12000€ d’installation d’un poêle à granulés je me chauffe pendant environ…28 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page