Astuces

Comment recycler les feuilles mortes du jardin ?

Les feuilles mortes sont une matière naturelle disponible en grande quantité, et qui peuvent vous être d'une grande aide au potager...

Nous sommes en octobre, et depuis quelques semaines, l’été a laissé place à l’automne, une saison magnifique où les arbres se parent de magnifiques couleurs, où les champignons et les châtaignes apparaissent. Et, où les feuilles mortes tapissent les sols de nos rues, jardins, allées. La nature est ainsi faite, l’arbre perd ses feuilles et le jardinier en herbe se doit de les ramasser, ce qui est d’ailleurs obligatoire si celles-ci se trouvent devant chez vous, sur la voie publique. Mais, que faire des feuilles mortes, à part les jeter dans votre bac à déchets verts ?  Et c’est bien dommage, car les feuilles mortes foisonnent de matières organiques qui peuvent vous être d’une grande utilité. On vous explique tout !

Que faire des feuilles mortes au jardin ?

Les feuilles mortes forment un épais tapis végétal au sol, et peuvent être utilisées comme un formidable paillage pour votre potager. Les matières organiques dont elles sont faites vont alors se décomposer pour former une protection idéale et naturelle au pied de vos plantes, et vos arbustes seront ainsi protégés du gel. Protégez vos dahlias, glaïeuls ou agapanthes avec des feuilles mortes, ils n’en seront que plus colorés au printemps ! Au potager, les légumes d’hiver comme le poireau ou l’épinard ne refuseront pas une bonne couche de feuilles mortes pour les protéger du froid. De plus, les herbes envahissantes ne passeront pas la barrière de votre paillage, mais il faudra disposer environ 40 cm de feuilles mortes aérées autour de vos plants. Pensez à ne pas les tasser, vous éviterez les risques de pourriture liés à la décomposition et à l’humidité.

Comment réutiliser les feuilles mortes ?
Comment réutiliser les feuilles mortes ? Crédit photo : Shutterstock

Comment les feuilles mortes vont-elles agir ?

Les feuilles mortes qui se décomposent sont un mets de choix pour les vers de terre, qui les transforment alors en nutriments que les plantes absorbent. Sur un sol nu, vous pouvez étendre une couche de 10 à 20 centimètres de feuilles mortes, avec un peu de terre par-dessus; ce paillage limitera ainsi le tassement du sol que la pluie pourrait provoquer. Le paillage réalisé est une excellente préparation de vos sols pour recevoir les premières plantations du printemps, et cela restreindra également l’apparition de ce que l’on appelle « mauvaises herbes ».

Allez hop, au compost !

Évidemment, les feuilles mortes sont un excellent apport pour le compost. Il faudra cependant les broyer, et les mélanger aux herbes coupées ou déchets déjà placés dans le bac à compost. Pour ce faire, disposez une couche de 20 centimètres de feuilles mortes broyées au fond du compost, puis 20 centimètres de déchets de cuisine (végétaux) et une nouvelle fois, 20 centimètres de feuilles mortes broyées. Un an plus tard, vous aurez LE terreau parfait pour alimenter votre potager !

Comment réussir à coup sûr son compost de jardin ?
Comment réussir à coup sûr son compost de jardin ? Crédit photo : Shutterstock / JurateBuiviene

Quelles feuilles conserver et quelles feuilles jeter ?

Toutes les feuilles mortes n’ont pas la « même valeur » pour le potager ou pour vos plantes. Vérifiez d’abord qu’elles ne soient pas malades et qu’elles ne présentent pas de champignons, de tâches noirâtres ou blanchâtres. Si c’est le cas cas, il faudra les déposer en déchetterie ou dans votre bac à végétaux. La plupart des feuilles mortes peuvent être réutilisées, mais on évitera tout de même les feuilles d’arbres fruitiers, celles des rosiers, et du noyer, car elles sont souvent sujettes à des parasites, ou à un tanin trop important pour le noyer. Enfin, évitez les feuilles de laurier, troènes ou platanes, car elles peuvent mettre plusieurs années à se décomposer.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page