Comment réduire la « consommation » d’eau d’une piscine ?

Remplir votre piscine malgré les restrictions d'eau : astuces et solutions pour préserver la ressource et éviter les amendes.

Depuis quelques années, le réchauffement climatique provoque une hausse de température et l’omniprésence des sécheresses. Cette année, quelques régions de France ont même déjà connu des sécheresses hivernales, impliquant des restrictions de l’utilisation de l’eau, toute l’année ou presque. Lorsque l’on possède une piscine, qu’elle soit immense ou limitée en espace, la remplir devient interdit en fonction des niveaux d’alertes sécheresses déclarées. Mais comment remplir sa piscine malgré les restrictions ? Et comment la remplir pour économiser un maximum d’eau et préserver la ressource ? On va tout vous expliquer et vous donner quelques astuces pour profiter des joies de la baignade, sans risquer une amende. C’est parti.

Pourquoi connaissons-nous des restrictions d’eau ?

Lorsque les précipitations sont insuffisantes pendant une période prolongée, cela entraîne une baisse du niveau des sources d’eau, des réservoirs et des nappes souterraines. Les restrictions d’eau sont alors mises en place pour réduire la demande et préserver les ressources en eau disponibles durant la période de sécheresse. En France, elles sont classées du niveau 1 (alerte) au niveau 4 (crise) et entraînent des interdictions plus ou moins sévères.

Un tapis chauffant pour chauffer l'eau de la piscine.
Un tapis chauffant pour chauffer l’eau de la piscine. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

En cas de non-respect de ces restrictions, chacun s’expose à des sanctions financières, voire pénales en cas de récidive. Selon l’article R. 216-9 du Code de l’environnement, le non-respect des règles de restriction d’eau peut entraîner une sanction financière pouvant aller jusqu’à 1 500 €. En cas de récidive, cette amende peut être portée à 3 000 €. Pour les piscines, une dérogation est possible si vous la remplissez pour la première fois.

Comment remplir votre piscine en respectant les interdictions ?

L’utilisation de l’eau de pluie est à la fois écologique et économique pour remplir votre piscine. Une option consiste à installer un système de récupération d’eau de pluie relié à votre bassin. Cependant, il est important de traiter l’eau avant de l’utiliser pour la baignade. Si vous disposez d’un puits, vous pouvez également utiliser cette source d’eau pour remplir votre piscine, à condition de suivre les règles locales et de ne pas causer de pénurie d’eau dans votre région. Si vous ne souhaitez pas attendre plusieurs heures pour remplir votre piscine, vous pouvez envisager l’option du camion-citerne, qui est rapide et efficace. Il est cependant essentiel de vous assurer que l’eau provient d’une source autorisée et respectueuse de l’environnement.

Quelques astuces pour bien remplir votre piscine ?

Pour optimiser l’utilisation de l’eau et éviter les gaspillages inutiles, il est recommandé de remplir votre piscine tôt le matin ou en soirée afin de limiter l’évaporation. Une astuce pour gagner du temps consiste à utiliser plusieurs tuyaux connectés à différents robinets, ce qui permet de répartir la consommation d’eau de manière plus efficace. Un entretien régulier de votre piscine contribue à préserver la qualité de l’eau et à réduire la fréquence des remplissages. Assurez-vous de nettoyer régulièrement les filtres et d’équilibrer les niveaux de pH et de chlore. L’installation d’une couverture de piscine est également recommandée pour limiter l’évaporation de l’eau et maintenir sa propreté. Vous pouvez opter pour une bâche à bulles ou un volet roulant pour une protection optimale de votre piscine. Enfin, pour conserver votre eau à une température adaptée, sans consommer d’électricité, vous pouvez opter pour un simple tapis solaire, écologique et économique.

Meilleure Vente n° 1
Intex Afdekzeil Rechthoekig 300x200 cm
  • Dimensions 3x2 m / Rabat 20 cm

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page