Astuces

DIY : comment fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique avec les recommandations de l’OMS ?

Le gel hydroalcoolique peut vite devenir un gros budget... Pour tenter d'en réduire les coûts, l'OMS propose un tutoriel pour pouvoir réaliser du gel hydroalcoolique à la maison.

Depuis près d’un an, il ne se passe pas une seule journée sans que vous n’ayez recours à une solution hydroalcoolique pour vos mains… A l’entrée des magasins, les distributeurs sont devenus monnaie courante. Et dans votre sac à main, vous avez forcément votre bouteille de gel, coincée entre le portefeuille et les protections périodiques !

Seulement voilà, les gels hydroalcooliques ne sont pas gratuits et cela représente désormais un petit budget pour chaque ménage… L’Organisation Mondiale de la Santé, vient officiellement de publier une « recette » pour pouvoir fabriquer son gel hydroalcoolique maison. Il ne s’agit pas d’apprendre à jouer au petit chimiste mais bel et bien d’économiser de l’argent. Présentation.

Quels sont les gels conformes ?

L’OMS recommande des gels hydroalcooliques avec une teneur en éthanol à 60% minimum en éthanol. Que vous l’achetiez déjà fabriqué, ou que vous le fabriquiez vous-même, les produits doivent porter la norme EN 14476 doit être affichée sur l’étiquette. S’il ne contient pas au moins 60% d’alcool alors la concentration doit être comprise entre 520 et 630 mg/g. Il doit également présenter sur l’étiquette l’une de ces deux mentions : « virucide » ou « élimine les virus »

À LIRE AUSSI :
IKEA dévoile des tutoriels et des schémas de démontage pour que vous gardiez vos meubles plus longtemps

La « recette » de l’OMS :

Voici les ingrédients proposés par l’OMS, pour un litre de gel hydroalcoolique :

Comment fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique avec les recommandations de l'OMS ?
Comment fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique avec les recommandations de l’OMS ? Crédit photo : Shutterstock / Tremens Productions

Comment réaliser votre gel hydroalcoolique ?

Il suffit de verser l’alcool isopropanol dans votre contenant. Puis d’y ajouter le peroxyde d’oxygène et la glycérine. Ensuite il faudra ajouter l’eau distillée et mélanger vigoureusement ! L’OMS recommande de ne pas y ajouter de parfum pour éviter les risques d’allergies. Si le prix pour un seul litre n’est pas forcément probant, si vous fabriquez 5 litres de solution en même temps, le prix de revient chute rapidement ! Retrouvez l’intégralité des directives de l’OMS.

https://www.youtube.com/watch?v=2evkSOzxjJU

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page