Astuces

DIY : comment fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique avec les recommandations de l’OMS ?

Le gel hydroalcoolique peut vite devenir un gros budget... Pour tenter d'en réduire les coûts, l'OMS propose un tutoriel pour pouvoir réaliser du gel hydroalcoolique à la maison.

Depuis près d’un an, il ne se passe pas une seule journée sans que vous n’ayez recours à une solution hydroalcoolique pour vos mains… A l’entrée des magasins, les distributeurs sont devenus monnaie courante. Et dans votre sac à main, vous avez forcément votre bouteille de gel, coincée entre le portefeuille et les protections périodiques !

Seulement voilà, les gels hydroalcooliques ne sont pas gratuits et cela représente désormais un petit budget pour chaque ménage… L’Organisation Mondiale de la Santé, vient officiellement de publier une « recette » pour pouvoir fabriquer son gel hydroalcoolique maison. Il ne s’agit pas d’apprendre à jouer au petit chimiste mais bel et bien d’économiser de l’argent. Présentation.

Quels sont les gels conformes ?

L’OMS recommande des gels hydroalcooliques avec une teneur en éthanol à 60% minimum en éthanol. Que vous l’achetiez déjà fabriqué, ou que vous le fabriquiez vous-même, les produits doivent porter la norme EN 14476 doit être affichée sur l’étiquette. S’il ne contient pas au moins 60% d’alcool alors la concentration doit être comprise entre 520 et 630 mg/g. Il doit également présenter sur l’étiquette l’une de ces deux mentions : « virucide » ou « élimine les virus »

Tiny-House : un kit d'auto-construction à 20 000€ pour monter tout seul sa micro maison sur roues

La « recette » de l’OMS :

Voici les ingrédients proposés par l’OMS, pour un litre de gel hydroalcoolique :

Comment fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique avec les recommandations de l'OMS ?
Comment fabriquer soi-même son gel hydroalcoolique avec les recommandations de l’OMS ? Crédit photo : Shutterstock / Tremens Productions

Comment réaliser votre gel hydroalcoolique ?

Il suffit de verser l’alcool isopropanol dans votre contenant. Puis d’y ajouter le peroxyde d’oxygène et la glycérine. Ensuite il faudra ajouter l’eau distillée et mélanger vigoureusement ! L’OMS recommande de ne pas y ajouter de parfum pour éviter les risques d’allergies. Si le prix pour un seul litre n’est pas forcément probant, si vous fabriquez 5 litres de solution en même temps, le prix de revient chute rapidement ! Retrouvez l’intégralité des directives de l’OMS.

https://www.youtube.com/watch?v=2evkSOzxjJU

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page