Astuces

Pellets de sciure : comment fabriquer soi-même des granulés de chauffage ?

Les pellets sont très chers et certains pensent à les fabriquer eux-mêmes. Mais il y a quelques éléments de base à connaître avant d'investir dans le matériel nécessaire à la fabrication de pellets maison !

L’augmentation faramineuse du prix du pellet de bois a surpris bon nombre d’utilisateurs qui ont parfois dû se résoudre à rallumer leurs radiateurs électriques. Produit à partir de déchets de bois, ce petit combustible à la fois écologique et économique a vu ses prix flamber. En effet, le coût est passé de 350 € la tonne en 2021 à plus de 1 000 € cette année. Les prix baisseront forcément dans un avenir plus ou moins proche, mais certaines entreprises n’ont pas attendu la crise actuelle pour tenter de maîtriser les coûts de fabrication des pellets. Certaines scieries revalorisent déjà leurs déchets de bois en pellets pour les poêles et l’on vous explique comment sont fabriqués ces chers petits pellets !

Fabriquer ses pellets soi-même c’est possible

Dans l’un de nos précédents articles, nous vous expliquions comment fabriquer vos pellets avec des feuilles mortes par exemple. Mais la sciure de bois peut également être une solution pour la fabrication de pellets maison. Située en Alsace, la scierie Jung revalorise ses déchets de bois depuis longtemps pour tenter de maîtriser le prix du pellet. Aussi, elle est parvenue à proposer une tonne de pellets à 461 € seulement, mais en rupture de stock actuellement, évidemment. Cependant, lorsque vous vous lancez dans la fabrication de pellets, plusieurs questions se posent et nous allons tenter d’y répondre. La fabrication de pellet peut être rentable, à condition de pouvoir en produire quelques tonnes chaque année.

Quelle quantité de sciures faut-il pour fabriquer une tonne de pellets ?

Pour fabriquer une tonne de pellets prêts à brûler, la sciure devra répondre à trois exigences :

  • la teneur en humidité qui ne doit pas être trop importante,
  • la pureté de la sciure qui ne doit pas comporter de déchets plastiques par exemple,
  • la qualité de votre moulin à granule ou presse à pellet.

Grâce à un moulin à pellet haute performance, avec une sciure dont le taux d’humidité se situe entre 10 et 15 %, il vous faudra environ 1.2 t de sciure pour fabriquer une tonne de pellets.

De la sciure.
De la sciure. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment choisir une presse à pellets ?

Tout comme le taux d’humidité de votre sciure, le choix de la machine à pellets a son importance ! Si vous souhaitez réaliser les pellets chez vous, pour votre propre consommation, il faudra investir dans une presse à pellets capable de fournir de 40 à 60 kg de pellets à l’heure. En dessous, la consommation électrique et le temps passé ne seront probablement pas rentables. Et il faut compter autour de 3 000 € pour ce type de machine ayant une bonne qualité.

Rappelons que des pellets de qualité doivent avoir les qualités suivantes :

  • un taux d’humidité inférieur ou égal à 10 % sur le produit fini,
  • un taux de cendres compris de 0,3 à 0,7 %,
  • un pouvoir calorifique ou PCI situé de 4,8 à 5,3 kWh/kg.

Ce sont les trois conditions sine qua non pour obtenir un pellet de qualité qui n’encrassera pas votre poêle à pellet et qui vous permettra aussi de ne pas trop en consommer.

Une presse à pellet thermique 7 CV GeoTech pour la fabrication de pellets pour le chauffage (1 560,49 €).
Une presse à pellet thermique 7 CV GeoTech pour la fabrication de pellets pour le chauffage (1 560,49 €). Crédit photo : Agrieuro

Gagner un peu de chaleur avec un ventilateur de poêle à pellets

Économiser des pellets, de la chaleur et de l’argent résume les préoccupations de tous en ce moment. Lorsque vous chauffez avec un poêle à bois ou à pellets, évidemment la chaleur monte et vous seriez surpris de la température près du plafond. Vous pouvez gagner quelques degrés en installant un petit ventilateur qui s’installe directement sur le poêle ou sur le conduit. Celui-ci  va rediriger la chaleur vers le centre de la pièce. Un investissement d’une cinquantaine d’euros qui n’est pas une baguette magique, mais qui peut vous faire économiser quelques euros malgré tout !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Tcpel.comDna.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

3 commentaires

  1. Le ventilateur de poêle , il ne faut pas prendre des ventilateurs a effet Peletier (ceux qui tournent automatiquement au delà d’une température).
    C’est joli , mais ça ventilé vraiment que dalle.
    Ça peut au mieux vous informer sur la température de votre poêle.

    Un bon ventilateur sur pied fait bien mieux le taff

  2. Très compliqué de trouver une presse digne de ce nom sans être obligé d’investir 3000€ je pense qu’entre 1500 et 2000€ il y en à ça fait des mois que je regarde sur internet il y en a tellement que j’ai peur à l’arnaque

  3. Les fabricants de pellets se sont tirés une balle dans le pied en profitant de la demande et en augmentant leur prix à tout va…. je vois de plus en plus d’utilisateurs qui revendent leurs feux à pellet contre un poêle à bois….tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page