Astuces

Granulés : comment fabriquer des pellets « de bois » avec des feuilles mortes ?

Les feuilles mortes sont disponibles à foison, et elles seraient parfaites pour remplacer les pellets, mais est-ce vraiment possible ?

Nous sommes à une époque de l’année, où comme le disait Montand dans l’une de ses ballades, les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Et effectivement, elles tombent à foison et une fois ramassées, finissent au compost, ou en paillage, où elles servent de « chauffage au sol »… Les feuilles mortes ont aussi d’autres utilisations à connaître. Mais, puisque cette biomasse chauffe, et qu’elle est disponible en grande quantité, vous souhaitez savoir peut-être si elles pourraient remplacer les introuvables pellets de bois ? Les brûler à l’air libre est interdit et passible d’une amende de 450 €, mais peut-on quand même les bruler dans un poêle à granulés ? On vous explique tout !

Les feuilles mortes dans le poêle à pellets ?

Il est tout à fait possible de récupérer des feuilles mortes pour le poêle à pellets, cependant attention, avant de profiter de leur pouvoir calorifuge, et de la gratuité de la matière première, il faudra les transformer en pellets. Ne brûlez jamais autre chose que des pellets dans un poêle à pellets. En revanche, comme pour les autres résidus de bois qui composent les granulés, il est possible de fabriquer des pellets de feuilles mortes.

Des feuilles mortes pour chauffer les habitants d'Amiens
Des feuilles mortes pour chauffer les habitants d’Amiens. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment fabriquer des pellets avec les feuilles mortes ?

Réponse : fabriquer des pellets de bois est tout à fait possible, à condition de posséder le matériel nécessaire. Si vous possédez déjà une presse à pellets, les feuilles mortes peuvent servir de combustible, en les broyant d’abord dans un broyeur, puis en ajoutant du liant à pellet, et enfin en les passant dans la presse. Il faudra néanmoins les laisser sécher au moins 24 heures au soleil pour réduire le taux d’humidité de vos « pellets de feuilles mortes ». Pour transformer vos feuilles mortes en pellets, vous aurez donc besoin d’un moulin à granulés puis de la presse à pellets. Disons que l’investissement peut être rentable si vous avez beaucoup de feuilles mortes et/ou que vous fabriquez déjà vos pellets de bois. La feuille morte peut en conséquence être une matière première supplémentaire pour fabriquer des pellets. Pour résumer, il est interdit de bruler des feuilles mortes dans son jardin, mais elles peuvent être brûlées dans un poêle à pellets, à condition de les avoir transformés auparavant.

La question bonus : peut-on me refuser une vente de pellets ?

Vous êtes dénué de feuilles mortes, pas de presse à pellets, et vous peinez beaucoup à trouver un fournisseur de pellets de bois. Certains consommateurs expliquent même que certains fournisseurs refusent la vente « aux nouveaux clients » et gardent leur stock pour leur clientèle fidèle. Un conseil, lorsque vous faites installer un poêle à pellets, l’installateur vous donne normalement l’adresse d’un fournisseur : conservez-la et restez-lui fidèle le plus longtemps possible. Comme un médecin qui a le « droit » de refuser de prendre de nouveaux patients, un vendeur de pellets (ou de tout autre produit) a le droit de refuser de vendre !

Comment fabriquer des granulés de pellets avec des feuilles mortes.
Comment fabriquer des granulés de pellets avec des feuilles mortes. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Le refus de vendre est, en revanche, soumis à « motif légitime », car cela pourrait entrainer une amende de 7 500 € pour le professionnel. La tension actuelle sur le marché du pellet entre dans le cadre de cette réglementation, et est donc considéré comme un motif légitime du refus de vendre ! Si le fournisseur refuse, il en a le droit, vous n’aurez de ce fait plus qu’à essayer d’en trouver un qui accepte de vous livrer !

 

Source
Archzine.frTf1info.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page