Peu utilisée, cette fonctionnalité disponible dans certaines voitures fait pourtant toute la différence sur la neige

Alors que les flocons commencent à tomber, découvrez comment activer le mode « neige » sur votre voiture peut être la clé pour une conduite hivernale plus sûre et plus confortable.

La loi Montagne ? En avez-vous entendu parler ? Si vous vivez en région parisienne, vous ne savez peut-être même pas qu’elle existe ! Et pourtant, si vos prochaines vacances se déroulent aux sports d’hiver, il va falloir vous renseigner sur le sujet. Cette loi Montagne, votée en 2020, mais appliquée réellement depuis cette année, impose le port d’équipement de sécurité sur les pneus des véhicules à moteurs. Dans certaines régions uniquement et par arrêté préfectoral, des équipements doivent être montés sur les pneus (chaînes, chaussettes) ou les pneus doivent être « hiver » ou « 4 saisons ». Pour les autres, à la moindre chute de neige hors zone « loi Montagne », c’est au bon vouloir des conducteurs. Et à Paris, c’est une belle pagaille dès le moindre flocon, eh oui, les montagnards se moquent, à juste titre, de « notre » capacité à gérer les chutes de neige. Mais le saviez-vous qu’un petit bouton, dans certaines voitures, pouvait vous aider à rester fièrement sur la route en cas de chute de neige ? Décryptage.

Quelle est cette fonctionnalité souvent méconnue ?

Cette fonctionnalité tend à se généraliser, mais elle n’est pas disponible sur tous les véhicules. En effet, cela concerne uniquement certains modèles de voitures avec boîte de vitesses automatique. Les boîtes automatiques remplacent progressivement nos bonnes vieilles boîtes manuelles, la fonction méconnue devrait donc se généraliser dans les années à venir. Les constructeurs automobiles ont introduit un mode spécifique aux côtés des modes traditionnels tels que « éco », « confort » et « sport ». Ce mode, appelé « neige », est conçu pour faciliter la conduite sur des routes verglacées.

Le mode de conduite neige sur le Land Rover Discovery.
Le mode de conduite neige sur le Land Rover Discovery. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Depositphotos

Comment et pourquoi utiliser la « fonction neige » ?

La fonction « neige », si elle est disponible dans votre véhicule, se trouve généralement sous le sélecteur de vitesse de votre boîte automatique. Dans les faits, le mode va lancer votre voiture directement en seconde, évitant une surpuissance au démarrage et, par conséquent, un patinage transformé en glissade incontrôlée. De plus, ce mode ajuste aussi les réglages de transmission entre chaque vitesse, favorisant une accélération progressive pour éviter les dérapages incontrôlables sur une chaussée glissante. Ce mode « neige » est intéressant. Cependant, si vous êtes dans une zone « loi Montagne », il ne vous dispensera pas du port des équipements de sécurité. Pour rappel, voici les équipements nécessaires au respect de cette loi comme le rappelle le Service Public :

  • Soit détenir dans leur coffre des chaînes à neige métalliques ou des chaussettes à neige permettant d’équiper au moins deux roues motrices.
  • Soit être équipé de 4 pneus hiver, montés sur au moins 2 roues de chaque essieu. Pour les prochains hivers, de 2023 à 2024, l’appellation « pneu hiver » couvrira l’ensemble des pneus identifiés par l’un des marquages « M+S », « M.S » ou « M&S » ou par la présence conjointe du marquage du « symbole alpin » (reconnu sous l’appellation « 3PMSF » (3 Peak Mountain Snow Flake) et de l’un des marquages « M+S », « M.S » ou « M&S ».

Et pour les autres, comment conduire par temps de neige ?

Nous n’avons pas tous une boîte automatique ni la fonction « neige », et les recommandations sont aussi valables pour ceux qui en sont équipés. Sur la neige ou le verglas, et à moins de participer au Trophée Andros, il faut conduire à vitesse réduite et augmenter les distances de sécurité avec le véhicule que vous suivez. En cas de freinage, un coup de frein trop brusque vous enverrait, à coup sûr, dans le décor. Il faut donc anticiper et freiner de manière progressive en évitant le blocage des roues.

Quelle conduite adopter par temps de neige ?
Quelle conduite adopter par temps de neige ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Quant à la conduite en elle-même, on y va en douceur, sans coup de volant brusque et en utilisant les clignotants lorsque l’on change de direction. On pourrait penser qu’ils sont en option sur certains véhicules et pourtant ce n’est pas le cas. Enfin, et même s’il fait grand jour, roulez toujours avec vos feux allumés (codes) lorsque tombe la neige. Connaissiez-vous l’existence de cette fonction ? L’avez-vous déjà utilisée ? Donnez-nous votre avis ou partagez avec nous votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

PromoMeilleure Vente n° 1
XL Perform Tools 450455 Chaussettes à Neige Textiles TX5
  • Chaussettes à neige textile hautes performances XL perform Tools. Structure textile brevetée procurant un bon niveau d’adhérence sur neige et verglas

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page