Quels sont les bienfaits du kéfir, cette boisson « miraculeuse » qui fait fureur ?

Intrigué par les annonces de « graines de kéfir » sur les réseaux sociaux ? Découvrez pourquoi cette boisson ancestrale suscite un tel engouement !

Sur certains groupes publics Facebook, vous avez peut-être croisé des annonces qui parlent de « graines de kéfir » ? Ces annonces ont du succès et ces graines s’arrachent apparemment comme des petits pains. Interpellée par ce kéfir dont j’ignorais l’existence, j’ai cherché à savoir pourquoi ces graines parfois appelées « mère de kéfir » avaient tant de succès.  Ce kéfir est donc une boisson à base de lait fermenté ou de jus de fruits sucrés, que l’on boit depuis l’Antiquité. Elle viendrait du Caucase, où les consommateurs vivraient jusqu’à 110 ans grâce à elle, et se consomme partout dans le monde, et surtout en Russie. Dans les pays de l’Est, le kéfir est même donné comme complément alimentaire, bon pour la santé. Mais, qu’est-ce que le kéfir ? Quels sont ses bienfaits ? Et, comment le fabriquer ? Je vais tout vous expliquer.

Le kéfir, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le kéfir est donc une boisson fermentée qui peut être obtenu de deux manières différentes :

  • Le kéfir de fruit, aussi appelé kéfir d’eau, que l’on obtient grâce à des fruits frais fermentés, qui est une boisson légèrement pétillante et désaltérante.
  • Le kéfir de lait, à base de lait fermenté, qui est plus acide et s’apparente à un yaourt à boire.

Le secret du kéfir ? Les graines qui sont, en réalité, des amas de micro-organismes que l’on trouve au fond de la boisson. Ces graines grossissent et se multiplient et peuvent éternellement servir à refaire du kéfir. Traditionnellement, les graines de kéfir se transmettent gratuitement entre voisins et amis, et donc sur les groupes Facebook. Néanmoins, il est également possible de les acheter en magasin bio, notamment.

Des grains de kéfir de lait.
Des grains de kéfir de lait. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Qui aurait inventé le kéfir et quels sont ses bienfaits ?

Le kéfir de fruits aurait été découvert en 1899 par Adolfo Lutz. Mais, c’est le Dr Élie Metchnikoff (1845-1916), un microbiologiste russe et lauréat du prix Nobel de médecine, qui lui a consacré le plus de recherches et l’a qualifié de probiotique. Il a observé que le kéfir empêche la putréfaction des aliments dans l’intestin, favorisant ainsi la guérison et contribuant à un vieillissement sain en réensemençant naturellement la flore intestinale. Des études en laboratoire sur des rats ont par ailleurs montré que le kéfir renforce le système immunitaire. En Russie, il est administré aux convalescents à l’hôpital et il est recommandé de consommer jusqu’à 2 litres par jour en cas de maladie prolongée. On dit également qu’il aide à résoudre divers problèmes de peau, tels que l’eczéma et l’acné. Enfin, le kéfir est une source riche en vitamines et minéraux.

La recette du kéfir de fruits

Si mon article vous a donné envie de tester le kéfir de fruit, je vous livre cette petite recette. Voici les ingrédients nécessaires :

  • 3 cuillères à soupe de sucre non raffiné
  • 1 litre d’eau minérale
  • 2 grosses cuillères à soupe de grains de kéfir
  • 1 figue sèche
  • 1 demi-citron jaune ou des fraises ou les fruits que vous aimez
  • 1 bocal en verre avec couvercle
Préparation d'un kefir de fruits.
Préparation d’un kéfir de fruits. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Attention, le kéfir est un organisme vivant, qui, par conséquent, peut aussi mourir. Utilisez toujours du sucre non raffiné bio, et de l’eau minérale. De plus, vous ne devez pas fumer près de vos grains, ni utiliser de produits chimiques. Après ces recommandations, passons à la recette :

  • Mettre les grains de kéfir au fond du bocal, puis tous les ingrédients cités, et remplir d’eau minérale.
  • Fermer le bocal de manière que de l’air puisse entrer et sortir, si vous le fermiez, le bocal pourrait exploser.
  • Laissez-le reposer, à température ambiante, sans l’exposer à la lumière du soleil.
  • Au bout de 24 heures environ, la figue remonte, le kéfir est prêt.
  • Filtrer ensuite la préparation pour le mettre en bouteille, et consommez dans les trois jours.
Des graines de kefir en cours de réhydratation.
Des graines de kéfir en cours de réhydratation. Crédit photo : Capture d’écran Amazon

Et, évidemment, ne jetez pas vos grains de kéfir, rincez-les et préparez une nouvelle boisson, selon vos goûts. Les médecins qui les prescrivent dans les pays de l’Est recommandent d’en boire de 1 à 2 litres par jour pour que ses bienfaits puissent s’exprimer ! Vous trouverez des grains de kéfir sur Amazon, Cdiscount ou Kefiralia. Vous consommez du kéfir ? Quelle est votre meilleure recette ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.
Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Via
Laruchequiditoui.fr

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page