Auto / Moto

Carrefour dévoile un “vélo électrique” à 200€ mais dont l’utilisation est formellement interdite sur la voie publique…

On se demande parfois comment certains raisonnent ! Carrefour devrait mettre en vente une draisienne sans pédales en Juin 2021... Problème : elle est considérée comme un scooter électrique mais non homologuée !

Pour l’été qui arrive et on l’espère le beau temps, vous envisagez peut-être l’achat d’une draisienne électrique ? Et ça tombe plutôt bien puisque les magasins Carrefour annoncent la sortie de la MOOVWAY pour le 22 juin prochain… Cependant, attention, n’imaginez pas acheter un vélo électrique et ressortir du magasin au guidon de votre engin…

Au niveau communication, les vendeurs vont avoir un peu de boulot ! Il y a quelques temps, le même genre de draisienne avait été vendue par Auchan, mais ce n’est pas vraiment un vélo électrique ! Selon la loi, c’est un scooter électrique et ça change tout, mais alors vraiment tout ! On vous explique pourquoi !

Un imbroglio juridique !

La draisienne Moovway que proposera Carrefour possède bien une selle, un guidon et deux roues ! Mais ne cherchez pas les pédales, elles n’existent pas ! Et c’est ce détail qui fera basculer la draisienne dans la catégorie scooter !

A ce propos, le magazine 60 millions de consommateurs relate la mésaventure de Yanis, un acheteur qui n’a pas été averti du problème : « J’avais commandé cette draisienne de la marque Gyroboarder sur le site d’Auchan trois jours avant. Mais nulle part n’étaient spécifiés tous ces éléments » Et cela lui a coûté très cher : 430 € en tout pour défaut d’immatriculation, défaut d’assurance, défaut de Permis AM, absence de casque, de gants et de masque tant qu’à faire !

À LIRE AUSSI :  Nous avons testé le Himiway City Pedelec, un vélo électrique proche de la perfection !
Bad Buzz : Carrefour lance un vélo électrique que l'on ne peut absolument pas utiliser !
Un vélo électrique sans pédale, quelle bonne idée ! Crédit photo : Carrefour

Comment faire alors pour l’utiliser !

Avant de vous précipiter pour acheter cette draisienne, il faudra donc :

  • Passer votre permis AM (entre 150 et 450€)
  • Assurer votre draisienne (environ 100€ par an)
  • Acheter les équipements obligatoires à la pratique du scooter (gants, casques)
  • Etablir un certificat d’immatriculation (Carte Grise)

Cela va ajouter un coût certain au prix d’appel de la MoovWay qui est de 199€ !

Et côté technique alors ?

La draisienne Carrefour est bien prévue pour un usage citadin et offre des caractéristiques semblables à celles d’un vélo électrique.

  • 25 km/h de vitesse maximum
  • 17 km d’autonomie

Ah si seulement, ils avaient pensé à mettre des pédales à la draisienne tout aurait été plus simple. Et du coup, à part l’utiliser dans votre jardin, peu de solutions s’offrent à vous.

Et le Bad Buzz ne s’arrête pas là

Selon 60 millions de consommateurs, l’immatriculation de la draisienne est impossible ! Et ce, pour la simple raison que la délivrance d’une carte grise nécessite un certificat d’homologation. La plupart des fabricants ne soumettent pas leurs produits aux tests d’homologation. Et sinon, comme la draisienne n’est pas non plus considérée comme un Engin de Déplacement Personnel Motorisé, elle ne peut pas emprunter les pistes cyclables !

À LIRE AUSSI :  Un ingénieur chinois invente le vélo autonome qui tient en équilibre tout seul !

Mathilde, une jeune cannoise en a fait la douloureuse expérience : « On se retrouve face à un vide juridique qui nous met hors la loi si on l’utilise dans l’espace public et on n’a aucun moyen administratif d’en sortir. Bien entendu, aucun revendeur de draisienne nous informe de cela et des difficultés que l’on va rencontrer en achetant ce produit. »

A moins de vouloir offrir un cadeau empoisonné à votre belle-mère ou à votre patron, prenez garde… Et au risque de passer pour un client casse-pieds, renseignez-vous bien auprès du vendeur… Pour faire court, s’il n’y ni pédales, ni homologation, fuyez !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

9 commentaires

  1. Une honte Carrefour….. Ils savent pertinemment qu’ils vendent ce truc à des gens qui ne pourront pas l’utiliser dans la rue. Aucun intérêt !!!! Mais une fois de plus, le profit à tout prix dicte sa loi !!!!! Ils ont dû acheter ce truc chinois à 30 balles et le revendent 200 !!!! Où sont les pigeons ….. Et ils oublient ensuite de préciser que ce truc ne pourra pas rouler en ville….. Mauvaise foi, mensonge….. Toute la beauté de l’être humain
    On vit vraiment dans une société en perdition. C’est navrant et affligeant …..

  2. Inférieur à 25kmh c’est un epdm, ça ne nécessite pas d’immatriculation mais une assurance. La moitié de votre article est erroné. Et les vélos électriques c’est 45kmh et non 25 d’ailleurs.

  3. Je vois pas ou est le problème, quelle différence avec une trottinette électrique niveau législation?
    Aucune je suppose et on en voit partout….

  4. Les trottinettes électriques sont soumises aussi à l’assurance normalement, avec port de casque obligatoire. Pas sûr pour l’immatriculation mais c’est possible aussi que ça soit nécessaire.

  5. Ce n’est pas juste l’absence de pédales le problème. Un vélo électrique ne doit pas avancer seul. L’assistance comme son nom l’indique doit aider à avancer.

  6. Cela fait plusieurs année que j’ utilise se moyen de transport en Espagne et j en suis très satisfait. L à France à travers son administration veux tout contrôler absolument tout. Se n est plus pays de de liberté depuis longtemps mais certain ne l on pas compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page