Auto / Moto

Le nouveau volant “Yoke” de Tesla serait une vraie galère à manipuler !

Un volant rectangulaire pour les Tesla : le Yoke ! En Europe, seuls les Pays-Bas l'ont homologué, et il pose réellement question quant à sa maniabilité !

Nous savons qu’en matière d’innovation, la marque Tesla du fantasque Elon Musk s’installe en haut du classement. Et lors du lancement du premier Model S, nous avions pu découvrir un nouveau volant, le Yoke !

De prime abord, il ressemble plus à un volant de Formule 1 qu’à celui d’un véhicule particulier. Musk nous a habitué aux innovations dignes de films de science-fiction. Pourtant le volant Yoke ne semble pas si facile à utiliser qu’il en a l’air !

Un internaute, utilisateur du volant Yoke, publie deux vidéos dans lesquelles la manipulation se révèle fastidieuse ! Le volant Yoke est conçu de manière que les mains du conducteur n’aient quasiment pas besoin de bouger !

Alors que les volants des anciens modèles pouvaient être tournés à 900 degrés, le Yoke ne permet pas plus de 300 à 400 degrés. Le conducteur, auteur de la vidéo explique qu’il faut d’ailleurs un certain temps d’adaptation. Pour prendre les virages, évidemment les angles changent et cela n’a pas l’air si simple !

Des erreurs de manipulation…

Le conducteur relève également l’emplacement du klaxon, plutôt mal choisi ! Cet avertisseur sonore se trouve en effet sur un simple bouton… Et dans la vidéo on peut voir le conducteur appuyer par inadvertance sur le klaxon en manoeuvrant dans un rond-point !

Un risque accru d’accident ?

D’un point de vue sécuritaire, il se peut que des accidents soient provoqués par ce volant, finalement pas vraiment adapté. Toujours d’après l’utilisateur, il faut un certain temps pour s’adapter à ce volant.

Cependant la fonction Autopilot permet d’utiliser le volant moins qu’en fonction normale évidemment. Ce qui permettrait de pallier les éventuelles collisions (CQFD). Le Yoke ne serait, en réalité, qu’une étape pour Tesla puisque les futurs modèles ne devraient plus avoir de volant du tout ! Pour le moment, Tesla ne possède pas les autorisations nécessaires à la suppression complète du volant.

À LIRE AUSSI :
Tesla Model S Plaid : Elon Musk présente sa nouvelle voiture électrique

Le volant Yoke en Europe ?

Pour le moment, les autorités néerlandaises sont les seules à avoir approuvé officiellement le Yoke ! Les autres pays européens s’interrogent encore sur ce volant venu d’Outre-Atlantique. Pourtant selon les autorités des Pays-Bas, la forme du volant n’est interdite nulle part dans la législation de l’UE ou de la CEE-ONU.

Les volants rectangulaires existent déjà dans certains véhicules et facilitent l’accès à bord. Ils seraient aussi plus rapides à braquer. La seule directive européenne dit que chaque véhicule doit être doté d’une commande de direction sans préciser la nature de la commande. Un volant est, par définition, circulaire, mais rien n’indique qu’il ne peut pas être rectangulaire !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page