Auto / Moto

Maca Carcopter : une impressionnante voiture volante à hydrogène conçue par deux Français

Établie à Aix-en-Provence, Maca veut révolutionner la façon dont nous nous déplaçons. À mi-chemin entre la voiture et l’hélicoptère, son Carcopter est une voiture volante alimentée à l’hydrogène.

Les voitures volantes ne relèvent plus de nos jours de la science-fiction. De nombreux inventeurs et entreprises travaillent déjà dans ce domaine. En France, c’est une start-up dénommée Maca qui vient d’y faire son entrée. Lancée il y a deux mois, cette jeune pousse aixoise est dirigée par Thierry de Boisvilliers et Michael Krollak. Spécialistes de l’aéronautique, les deux hommes affirment avoir commencé à inventer leur premier concept en 2018.

Il s’agit du Carcopter, un véhicule volant à hydrogène qui, comme son nom l’indique, combine les particularités d’une voiture et d’un hélicoptère. Il faut savoir que Thierry de Boisvilliers est un ancien pilote d’hélicoptère de combat dans l’armée de l’air. Compte tenu de l’expérience et du savoir-faire de ses fondateurs, Maca a été autorisée à intégrer la pépinière CleanTech du Technopôle de l’Arbois.

Une participation au CES 2021

Mieux encore, le Maca Carcopter sera exposé dans le cadre du salon CES 2021. Rappelons qu’en raison de la crise sanitaire, cet évènement dédié à la technologie se déroulera exclusivement en ligne du 11 au 14 janvier. Maca fait partie d’un groupe de 17 start-ups provençales dont la participation a été acceptée par les organisateurs. En 2018, la jeune pousse avait déjà réussi à faire voler un prototype de 2,50 m alimenté par des batteries classiques.

Renault transforme la légendaire 4L en voiture volante futuriste

Actuellement, Maca travaille sur une version mesurant entre 5 et 6 mètres, laquelle sera toujours alimentée par des batteries conventionnelles. Elle compte réaliser des vols d’essai d’ici la fin de l’année. Ces essais seront effectués dans le but de prouver que le Carcopter est réellement capable de voler. Ensuite, l’entreprise essayera de « faire la même chose avec une machine alimentée à l’hydrogène », a précisé Thierry de Boisvilliers.

Maca Carcopter : une impressionnante voiture volante à hydrogène conçue par deux Français
La voiture volante Carcopter. Crédit photo : MACA

Un lancement en 2023

Maca envisage de lancer son engin avant 2025. Si tout se passe bien, le Carcopter devrait débarquer sur les circuits français en 2023. En ciblant d’abord les circuits de courses, la start-up espère avoir suffisamment de temps pour perfectionner sa machine et mieux convaincre le grand public à basculer vers les voitures volantes. Ce planning a d’ailleurs été choisi parce que la règlementation autour de ces engins volants reste assez complexe en France.

Côté performances, sachez qu’outre le fait qu’il n’émet pas de gaz à effet de serre, le Carcopter aura une fonction pilotage automatique et sera capable de filer à 246 km/h. Pour l’heure, Thierry de Boisvilliers et Michael Krollak sont à la recherche de financements. Ils espèrent que leur participation au CES 2021 leur permettra de rencontrer des investisseurs prêts à soutenir leur projet.

Courses de voitures volantes : les premiers essais du championnat en vidéo

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page