Votre voiture ne démarre plus, c’est peut-être l’alternateur qui est en fin de vie ? Découvrez son fonctionnement, comment l’entretenir, le tester et l’économiser !

Vous êtes-vous déjà demandé comment fonctionnait votre voiture ? Comment pouvaient s’allumer les feux ou les lumières intérieures ? Mais aussi sur quoi la radio pouvait bien être branchée pour ravir vos oreilles, que vous écoutiez du métal ou du classique ? Toutes ses fonctions sont bien sûr assurées par la batterie du véhicule, mais elle ne serait rien sans son acolyte l’alternateur. Un petit cours de mécanique s’impose quant à l’utilité et à la préservation de l’alternateur, gage de sécurité et de longévité de votre batterie et donc de vos déplacements ! Et celui-ci n’est pas éternel qu’on se le dise !

Comment fonctionne un alternateur ?

L’alternateur ressemble à un tube qui renferme plusieurs pièces et notamment un stator (bobine de cuivre) et un rotor (aimant qui vient coiffer le stator). Lorsque le moteur de la voiture est en marche, la courroie de l’alternateur vient faire tourner cette bobine et la réaction physique entre l’aimant et le cuivre produisent de l’électricité qui va permettre d’alimenter la batterie. La batterie aura ainsi un stock de charge pour garder en mémoire les horloges, relevés kilométriques pendant qu’elle est à l’arrêt et à chaque nouveau démarrage, l’alternateur en plus de fournir l’énergie électrique nécessaire en roulage, viendra charger de nouveau la batterie pour assurer la continuité de l’électricité et le fonctionnement des feux, de la radio, des lumières et autres prises USB ou allume-cigares.

Comment tester l’alternateur ?

Si votre voiture refuse de démarrer après un long moment sans rouler ou par grand froid, c’est peut-être une panne de la batterie mais cela peut aussi être un « coup bas » de votre alternateur ! Pour savoir lequel des deux est en cause, il existe une technique toute simple à condition de savoir se servir d’un voltmètre, on vous l’a forcément expliqué en cours de physique en 5ème ! Si le voyant batterie s’allume, cela indique juste que le courant dans la batterie est supérieur au courant dans le circuit, ce qui n’est pas normal au demeurant !

Vidéo : Comment vérifier un alternateur (Mika Team Pro)

Alors le fil rouge sur le + et le fil noir sur le – , la tension devrait vous indiquer environ 12.5 volts moteur arrêté. Laisser le moteur tourner 2 ou 3 minutes et observer les mesures. Si elle est inférieure à 13.3 volts, l’alternateur va bientôt rendre l’âme. Si elle se trouve entre 13.3 et 14.7 volts, l’alternateur est encore frais et dispo. Si elle est supérieure à 15 volts, ce sera le régulateur de l’alternateur qu’il faudra changer. Les risques de surchauffe existent bien et cela pourrait endommager votre circuit électrique et les fonctions qui en découlent. Pour réaliser ce test, il serait judicieux d’emprunter une batterie en état de marche pour savoir lequel des deux éléments est défectueux.

Faire changer un alternateur, à quel prix ?

Les devis pour le changement d’alternateur sont nécessaires car ils peuvent varier d’une marque à l’autre et s’avérer assez coûteux. Pour une Renault Mégane par exemple, les prix varient de 775€ à 1673€. Mieux vaut que le changement soit réalisé par un professionnel, l’alternateur étant une pièce maîtresse du véhicule, certaines connaissances techniques sont indispensables pour en faire le changement.

Afin de préserver la durée de vie de votre alternateur, pensez à vérifier son voltage tous les 50 000 kilomètres environ, cela vous évitera la panne électrique. Et pour le préserver, mieux vaut rouler sur de longues distances que sur de petits trajets qui ne permettront pas à la batterie de se charger complètement. Évitez au maximum les gros consommateurs d’énergie tels que la climatisation ou le dégivrage des rétroviseurs par exemple. Et si vous vous absentez longtemps surtout en hiver, pensez à débrancher votre batterie, votre alternateur vous remerciera !

Photo de couverture De Phakdee kasamsawad / Shutterstock