Auto / Moto

Renault 4 : le constructeur a-t-il renoncé à la version électrique ?

Comme prévu, Renault a bel et bien tenu son évènement Renaulution le 14 janvier dernier. Mais contre toute attente, la Renault 4 électrique n’y était pas évoquée, laissant les fans dans le doute.

Plus tôt ce mois-ci, Reuters a publié un article qui a largement suscité l’intérêt des passionnés de la Renault 4, également connue sous le nom de 4L. L’agence de presse britannique révélait l’intention de Renault de lancer une version électrique de sa petite voiture iconique. Rappelons que celle-ci s’est vendue à plus de 8 millions d’exemplaires depuis sa naissance en 1961 jusqu’à l’arrêt de sa production 30 années plus tard.

En raison de cette grande popularité, toute tentative de modernisation sera la bienvenue. Malheureusement, rien ne semble encore sûr. En dépit de la publication de Reuters qui suggérait une annonce de la Renault 4 jeudi dernier dans le cadre de la présentation du plan Renaulution, les choses se sont passées différemment.

À LIRE AUSSI :  Canyon présente un concept de voiture électrique avec... des pédales !

Une grande déception

Comme on pouvait s’y attendre, Luca De Meo, l’actuel patron de Renault, a bien profité de l’évènement pour dévoiler ses projets pour les marques appartenant au géant français de l’automobile. Entre la Renault 5 100%, la Dacia Bigster Concept et l’annonce d’une gamme Alpine composée de trois modèles « zéro émission », pour ne mentionner que ces quelques exemples, le rendez-vous du 14 janvier dernier a été l’occasion pour les fans d’en apprendre davantage sur les véritables intentions de Renault.

Contrairement à la Renault 5 électrique, dont la présentation avait également été évoquée à l’avance par Reuters, la nouvelle 4L a donc été la grande absente de la conférence. Il convient de souligner que le plan Renaulution constitue la feuille de route du Losange pour la période 2021 – 2025. Face à cette absence, on se demande alors si la firme prévoit d’organiser un autre évènement pour présenter la R4 électrique ou a tout simplement décidé de rebrousser chemin.

 

À LIRE AUSSI :  Bio-Hybrid, un étonnant vélo électrique à 4 roues

Moins cher que la ZOE

Pourtant, les rumeurs faisaient état de belles promesses. Nos confrères d’automobile-propre.com ont par exemple avancé un prix de vente inférieur à celui de la ZOE, plus précisément, aux alentours de 20 000 prix (hors primes à l’achat). Le même média évoquait aussi la possibilité que la firme dote la Renault 4 électrique d’un moteur 80 kW et d’une batterie accusant une capacité entre 40 kWh et 50 kWh. Une configuration qui devrait permettre de parcourir 300 à 400 km avec une seule charge complète.

Renault 4 : le constructeur a-t-il renoncé à la version électrique ?
Un superbe concept car de la Renault 4L. Crédit photo : David Obendorfer

À noter que Reuters n’est pas le seul à avoir évoqué cet éventuel projet de Renault pour la 4L. L’artiste 3D David Obendorfer avait par exemple fourni auparavant un magnifique exemple de design lors du concours officiel Renault « 4ever ».

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page