Auto / Moto

Toyota C+Walk, une trottinette électrique à trois roues inclusive, modulaire et multifonctionnelle

Le constructeur japonais Toyota redevient le premier constructeur automobile mondial. Et apparemment, cela lui donne des idées, comme cette trottinette électrique à 3 roues, qui pourrait finalement être d'un grand secours pour les personnes à mobilité réduite.

En 2021, Toyota redevient le premier constructeur mondial devant Volkswagen. Cette première place retrouvée semble donner des ailes au constructeur japonais. En 1997 déjà, la marque se distinguait en lançant la Prius, première voiture hybride. Depuis la flotte de voitures hybrides du japonais ne se dément pas.

Aujourd’hui, le groupe revient avec une trottinette électrique à 3 roues, la C+walk. Avec cette trottinette, qui vient directement concurrencer les Segway, le gyropode à 3 roues de Toyota pourrait révolutionner la mobilité douce. Elle s’adresse à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite. Présentation.

La C+Walk en détail

Doit-on la qualifier de trottinette électrique ou de système d’aide au déplacement ? Ses performances annoncées ressemblent plus à celles d’une aide à la marche qu’à celles d’une trottinette électrique. En effet, elle permet de se déplacer à l’allure d’un marcheur, soit entre 6 et 10 km/h au maximum. Côté recharge et autonomie, il faut compter 2h30 de charge pour environ 15 kilomètres d’autonomie sur le plat et pour une personne de 70 kg environ.

Elle pèse 29 kilos, mais grâce à son angle de braquage minuscule, elle peut se déplacer dans des endroits exigus. Malgré sa faible vitesse annoncée, elle dispose d’un radar automatique qui anticipe les freinages. En cas de détection d’obstacles, la C+Walk ralentit de 2km/h sans que l’utilisateur n’ait à intervenir.

OMNI : un kit innovant pour électrifier un fauteuil roulant avec une simple trottinette électrique

La C+Walk pour quelles utilisations ?

Ce nouvel engin électrique pourrait être très utile pour se déplacer dans les immenses endroits que sont les aéroports par exemple, ou dans les immenses entrepôts logistiques ou les salariés se déplacent souvent sur de grandes distances. Mais elle pourrait aussi être une opportunité pour les personnes à mobilité réduite.

Toyota C+Walk : Un modèle avec un siège incorporé.
Toyota C+Walk : Un modèle avec un siège incorporé. Crédit photo : Toyota

Les ingénieurs japonais ont d’ailleurs prévu un modèle avec un siège incorporé, et un autre avec une roue motrice à l’avant. Ce dernier est conçu pour y attacher un fauteuil roulant.

Une toute petite vitesse de pointe qui risque de pêcher

Avec ces petits 10 km/h annoncés, il n’est pas sûr qu’elle séduise les habitués des trottinettes électriques qui plafonnent à 25 km/h. Mais pour des personnes âgées, ou des personnes qui ne sont pas très téméraires, la C+Walk pourrait être un nouveau moyen de déplacement intéressant.

Toyota C+Walk : une version pour électrifier un fauteuil roulant.
Toyota C+Walk : une version pour électrifier un fauteuil roulant. Crédit photo : Toyota

Toyota a initialement lancé cet appareil pour permettre aux travailleurs âgés de se déplacer plus facilement. N’oublions pas que tous les citoyens du monde n’ont pas leur retraite payée par l’Etat à un certain âge ! Dans de nombreux pays du monde, les personnes âgées, voire très âgées, n’ont pas d’autre choix que de continuer à travailler pour vivre. La C+Walk sera disponible au Japon dès le mois de novembre prochain au prix de 341 000 yens, soit environ 2600€.

Une trottinette ou un scooter électrique Apple ? Voici à quoi ils pourraient ressembler !

Un véhicule électrique adapté aux personnes handicapées

Si Toyota envisageait sa C+Walk dans des lieux tels que les aéroports ou entrepôts, le gouvernement japonais vient de certifier son utilisation sur la voie publique. Nous ne savons pas encore, en revanche, si la C+Walk arrivera jusqu’en France.

Mais l’idée d’un véhicule électrique qui permet de tracter un fauteuil roulant pour un prix tout à fait raisonnable pourrait faire son chemin. C’est une vraie bonne idée de la part du constructeur japonais qui trouve là, une solution pour les personnes en situation de handicap. Et on ne peut que saluer l’initiative !

Source
GQMagazine.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page