Auto / Moto

Tromox Mino : une petite mais puissante moto électrique

Alors que les motos et vélos électriques sont devenus des modes de transport très prisés au quotidien, Tromox veut avoir sa part du gâteau dans ce marché florissant. La start-up chinoise a ainsi créé la moto électrique Mino qui, malgré sa compacité, risque de vous séduire par son design.

Tromox est une marque relativement jeune. Ayant fait ses débuts dans l’univers de la mobilité verte il y a encore récemment, cette petite entreprise chinoise basée à Hangzhou veut apparemment déjà se faire une place dans la cour des grands. En effet, en dépit de sa petite taille, sa première moto électrique, le Mino, mise sur un design comparable à celui d’un trail fabriqué par une grande marque. Comme le note Electrek, la jeune pépite asiatique a fait ses débuts mondiaux lors de l’édition 2019 du salon EICMA de Milan.

Amusant à conduire

À première vue, le Tromox Mino ressemble à une moto électrique pour enfant/adolescent, sauf que ses performances lui permettent de répondre aux exigences d’une personne adulte. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si Tromox a fait appel à une entreprise de design italienne pour concevoir l’engin. Melody Mo et son équipe voulaient créer un deux-roues à  la fois unique et amusant à conduire. Ainsi est né le Mino.

Tromox n’a bien évidemment pas oublié d’apporter sa touche personnelle. 30 points clés ont été ajoutés afin de personnaliser davantage l’engin. Grâce à une application qu’il convient d’installer sur un smartphone, l’utilisateur peut paramétrer les performances en fonction de ses préférences et de l’état de la route. En fait, malgré son apparence proche de celle d’un scooter, voire d’un cyclomoteur, ce deux-roues de Tromox a été conçu pour pouvoir être utilisé sur différentes sortes de pistes grâce à son puissant moteur.

Tromox Mino : une petite mais puissante moto électrique
Tromox Mino : une petite mais puissante moto électrique. Crédit photo : Tromox

Une batterie de 60 V

Sachez ainsi que la moto est doté d’un groupe motopropulseur central de 2,5 kW. Quatre options de capacités de batterie sont proposées, entre autres, 2,3 kWh, 1,9 kWh, 1,6 kWh et 1,3 kWh. Dans tous les cas, la tension nominale est de 60 V. Il est évident que l’autonomie change en fonction de la capacité de l’accumulateur, mais Tromox promet une endurance maximale de 118 km, et ce, à une vitesse de 30 km/h.

À LIRE AUSSI :  Nawa Racer, l'étonnante moto électrique à supercondensateurs

Le Mino est capable de rouler plus vite, notamment à 60 km/h, mais compte tenu de son poids de 68 kg ajouté au vôtre, n’espérez pas atteindre cette autonomie lorsque vous roulez à grande vitesse. Tromox commercialise déjà certains de ses produits en Chine, mais avec sa volonté de s’étendre à l’international, la start-up devrait commencer à proposer le Tromox Mino en Europe à partir du printemps 2021.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page