Auto / Moto

UPTIS : Michelin présente enfin son pneu sans air et increvable à destination des particuliers

Un pneu qui dure trois fois plus longtemps qu'un pneu classique et qui utilise moins de caoutchouc à la fabrication: c'est le pneu UPTIS de Michelin, et il pourrait équiper certaines voitures dès 2024.

Alors que BMW présentait ses derniers concepts de vélos ou motos électriques lors du salon IAA Mobility de Munich, Michelin se distinguait par la présentation attendue de son pneu UPTIS, qui a la particularité d’être un pneu sans air. Il équipe déjà les engins de chantier depuis 2019.

C’est donc un petit événement dans le monde du pneumatique puisque l’UPTIS devrait être disponible bientôt pour les particuliers. En s’associant à General Motors, Michelin annonce donc que ce pneu Airless sera disponible bientôt; une gamme de pneus qui s’inscrit dans la stratégie de mobilité durable qu’adopte désormais le constructeur français.

Présentation

UPTIS signifie Unique Punctureproof TIre System ou, en français, Système unique de pneus anti-crevaison. Le concept de ce pneu est révolutionnaire par plusieurs aspects: il ne contient pas d’air et élimine donc formellement le risque de crevaison. Mais c’est également un élément ultra sécuritaire pour les usagers : plus de pression à vérifier, moins d’usure, et plus aucune réparation de crevaison. Enfin, écologiquement parlant, c’est aussi une bonne nouvelle puisque ce pneu nécessite beaucoup moins de caoutchouc qu’un pneu classique.

Pour les exploitants de flotte de voitures, comme les loueurs par exemple, c’est un véritable gain d’argent qui se profile à l’horizon; idem pour les particuliers qui pourront bientôt bénéficier de cette technologie. Depuis 2019, la pénurie de caoutchouc due aux maladies des plantations d’hévéa a fait disparaître de nombreux producteurs. Qui plus est, la pandémie de Covid a fait naître une surproduction de gants et de protections à partir de caoutchouc qui, comme beaucoup de matières premières, manque de plus en plus.

Les pneus hiver deviennent obligatoires dans certains départements à partir du 1er novembre

Une durabilité à 100% pour 2050

L’UPTIS se monte sur des jantes spéciales et peut résister à des impacts beaucoup plus forts que les pneus classiques, ce qui n’entraînera cependant aucune résistance supplémentaire lors de l’utilisation. La roue est en aluminium avec une structure souple en verre de résine haute résistance, et un composite de caoutchouc synthétique. Seule la bande de roulement, appliquée sur la structure, utilise du caoutchouc naturel.

Cette dernière peut également s’adapter aux saisons sans pour autant changer le pneu. Ainsi, on peut en modifier la rigidité pour un meilleur appui dans les virages, ou percer la bande de roulement pour éviter l’aquaplaning. Selon Michelin, le pneu UPTIS peut durer trois fois plus longtemps qu’un pneu classique.

Un pneu UPTIS peut durer trois fois plus longtemps qu’un pneu classique
Un pneu UPTIS peut durer trois fois plus longtemps qu’un pneu classique. Crédit photo : Michelin

Une bonne nouvelle pour la planète

Michelin estime que chaque année, ce sont 200 millions de pneus qui sont mis hors circuit dans le monde, alors qu’ils ne présentent pas de problème: en effet, il faut posséder les deux mêmes pneus sur le même essieu, selon la législation européenne. Cela revient donc à jeter un pneu encore utilisable si l’autre est endommagé et irréparable. Avec des pneus qui ne crèvent plus, le risque de devoir changer les deux pneus est donc plus que limité, voire inexistant. Yves Chapot, Directeur général du groupe Michelin, explique que “la stratégie de Michelin est centrée sur la mobilité durable. C’est pourquoi notre ambition est d’utiliser des matériaux 100% durables dans nos pneus d’ici 2050”.

Des pneus qui ne crèvent plus.
Des pneus qui ne crèvent plus. Crédit photo : Michelin

Dès 2024, General Motors proposera le pneu UPTIS en option sur certains modèles de voiture de tourisme. Les poids lourds, eux, devront patienter encore quelques années. En revanche, aucune indication n’a été donnée sur leur prix. Espérons que ce dernier ne soit pas (trop) prohibitif et que l’amortissement en terme de changement de pneus classiques soit bien réel.

PSIcle : une valve connectée très ingénieuse pour connaitre la pression de ses pneus de vélo

Source
michelinmedia.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Excellent, cette innovation à la fois écologique et économique pour les utilisateurs. Je me pose tout de même la question du manque à gagner pour les fabricants de pneu, ce qui est inévitable si le but est d’acheter moins. Sauf le prix d’achat est très (trop) conséquent, ce qui pourrait aussi limiter son adoption… Merci pour l’information, en attendant d’avoir le prix pour les particuliers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page