CinémaDessin Animé

Chronique Ciné : Ferdinand de Carlos Saldanha

Un petit taureau qui n’aimait pas les corridas… Voici le court résumé que nous avions en tête au moment de découvrir ce nouveau film d’animation produit par Blue Sky Studios et la 20th Century Fox.

Déjà adaptée, il y a 80 ans, par Disney, cette  histoire de taureau gentil qui préfère les fleurs aux arènes est absolument magnifique ! Des séquences spectaculaires avec des dessins et images  est pleine de bons sentiments, épicés de quelques séquences spectaculaires. Un dessin animé oui, mais pas seulement, il est surtout un message pacificateur et il semblerait que les réalisateurs du film aient pris parti pour un message universel concernant les corridas. Ils préfèrent voir un taureau dans un pré que dans une arène.

BANDE ANNONCE FERDINAND

Synopsis :

Ferdinand n’est pas un taureau comme les autres, il a un cœur gros comme ça et surtout il préfère gambader dans les prés plutôt que de se retrouver le centre d’une corrida. Quand il est capturé et arraché à ses racines andalouses, il va partir à travers l’Espagne accompagné d’une équipe d’animaux un peu dingue et tenter de retrouver sa famille et ses racines.

 

Le film Ferdinand est adapté d’un court métrage paru en 1938 et qui, à l’époque avait reçu l’Oscar du Meilleur court métrage d’animation. Il n’a été adapté et “dépoussiéré” que 80 ans après 🙂 mais l’idée était bien là. Court métrage lui-même tiré d’un livre de Munro Leaf : L’histoire de Ferdinand.

 

Prochaine chronique : 24 h limit, qui devrait être moins bucolique 🙂

Note du film

Un film qui fait du bien !

C'est un film qui fait du bien ! Les personnages sont particulièrement réussis. Ferdinand est on ne peut plus expressif, un regard à tomber et des amis sur qui il peut compter contre vents et marées. Ferdinand et le taureau que l'on a envie d'avoir chez soi, si l'on met de côté sa maladresse 🙂 Un taureau gentil qui aime les fleurs, les oiseaux, la vie quoi. Le message est clair cependant : les taureaux sont faits pour être dans les champs et non pas criblés de banderilles dans des arènes.  Un tableau qui fera peut être raisonner la conscience de certains aficionados de corridas espagnoles avec mise à mort de l'animal 🙁 ! Un film très attendrissant et très réussi malgré le démarrage un peu long au départ... On oublie vite la lenteur constatée car lorsque ça commence, ça ne s'arrête plus : cavalcade, gag, danse, tous les ingrédients sont réunis pour plaire au plus grand nombre ! Le voyage en Espagne est très réussi et on reconnaît parfaitement les paysages d'Andalousie, tous magnifiques et colorés. Un message contre la corrida qui est donc le bienvenu pour ouvrir une discussion entre "pour" et "contre", en tout cas le film a le mérite de ne pas cacher son dégoût pour ces manifestations. On a un peu de mal à s'attacher aux personnages (hormis Ferdinand) car ils sont nombreux à intervenir tout au long du film. Enfin on espère secrètement que Ferdinand va parvenir à ses fins et surtout apprendre plein de choses gardées secrètes à ses compagnons d'El rancho del toro mais vous n'en saurez pas plus pour ne pas dévoiler toute l'intrigue évidemment ! Ce petit Ferdinand bucolique et tendre nous a permis de passer un excellent moment, on ne s'ennuie vraiment pas devant ce film...

User Rating: Be the first one !

Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page