Parce qu’il est parfois bon de voir autre chose que des films d’action ou des supers productions américaines, cette semaine, nous avons jeté notre dévolu sur un film français avec des acteurs français.

Ce film intitulé « Les Gardiennes » met en vedette une mère, Nathalie Baye et sa vraie fille dans la vie et dans le film, Laura Smet.

Les gardiennes est réalisé par Xavier Beauvois, qui a notamment signé le magnifique film « Des hommes et des dieux » racontant la terrible histoire des moines de Tibhirine, lâchement assassinés en 1996 par des terroristes islamistes. Dans ce nouveau film, on découvre la France en 1915, dans la campagne de Haute Vienne. Une France laissée aux mains des Femmes puisque leurs Hommes sont partis au combat.

Les Gardiennes : Bande annonce

Synopsis

1915. A la ferme du Paridier, les hommes sont partis au front : Clovis, Georges, Constant, ils sont tous partis. Mais la ferme doit continuer à tourner alors les femmes la prennent en main. Hortense, la mère, aidée de Solange sa fille. A la recherche d’un aide fermier, il ne trouve qu’une femme à engager : Francine, qui se révèlera vite indispensable à la bonne vie de la ferme. Rythmée par les permissions, les bonnes et mauvaises nouvelles venues du front, Francine pense qu’elle a enfin trouver une famille… Mais est-ce vraiment le cas ?

Tout d’abord il faut noter la présence à l’écran de deux des meilleures actrices françaises, Nathalie Baye que l’on ne présente et Laura Smet qui sans aucun doute est une magnifique actrice au regard si pénétrant que les silences valent toutes les paroles du monde. Elles sont réunies pour la première fois à l’écran dans un long métrage et c’est une belle réussite. Bien entendu il peut sembler facile de jouer un duo mère fille quand c’est le cas dans la vie mais les dialogues sont parfois très crus et il ne doit pas être si aisé que cela de parler ainsi à sa mère ou à sa fille d’ailleurs. Et alors qu’on annonce les deux actrices citées précédemment comme les têtes d’affiches, il faut ajouter à ce duo, la jeune Iris Bry, qui finalement volera la vedette aux deux autres, tellement son jeu est vrai, sans fard et d’une profonde sincérité.

Ce film est un magnifique témoignage de cette France qui a dû survivre économiquement à une époque où le travail de la terre était légion mais aussi à une époque où les mains et la force des hommes ont dû être remplacées par celles des mères ou épouses restées seules face à l’adversité. Sans même jamais savoir si le départ des hommes est définitif ou s’ils reviendront un jour et pourront reprendre leur place dans la Vie. Au vu du cadre de ce film, on découvre donc les actrices sans fard, sans maquillage et sans artifice ! Des actrices au naturel pour un film poignant qui nous en apprend beaucoup sur la vie hors du front à cette époque.

Chronique Ciné : Les Gardiennes de Xavier Beauvois
Un vrai beau film à découvrir, une adaptation du roman éponyme d’Ernest Pérochon paru en 1924. Il est une adaptation libre puisque le réalisateur trouvait ce roman trop noir et qu’il a préféré s’en inspirer plutôt que de le transposer en intégralité à l’écran. De longs silences nécessaires pour s’imprégner du film, de l’ambiance et comprendre les rapports compliqués d’une mère qui ne peut compter que sur sa fille mais dont les fils ne reviendront peut-être pas ? Manigances, mensonges, liberté, asservissement, tous ces domaines se mêlent à cette histoire criante de vérité. Un film à découvrir absolument pour les passionnés de films de ce genre, c’est une vraie réussite.
4.0Belle émotion
Note des lecteurs: (0 Vote)
5 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1