“Hedonism(y) Trojaner” a été réalisé par L’artiste allemand Babis Panagiotidis et a été exposé au kunsthaus de Nuremberg (En Bavière) comme “prix d’art”. Maintenant c’est un programme malveillant, mais pour la petite histoire cet épisode est relaté brièvement par Homère dans l’Odyssée. Mais oui vous savez, l’histoire du cheval de bois envoyé par les grecs et accepté comme offrande par les Troyens … L’esthétique et le rendu force le respect !

Cette sculpture particulièrement bien pensée et a été fabriqué uniquement à partir de touches de clavier d’ordinateur. Panagiotidis s’est ici servi de trois éléments : résine, vieux câbles (on imagine que c’est pour la structure interne) et évidemment des claviers d’ordinateur usagé. Et … rien de plus … Le sculpteur fait ici référence aux attaques informatiques qu’on retrouve sous l’expression “cheval de Troie”  plus particulièrement de nos jours. Faut avouer qu’un cheval en bois dans sa baraque, ça fait désordre !

Pour revenir un peu plus précisément sur cette histoire de cheval de Troie, cela a permis grosso merdo à mettre fin à un siège de 10 ans et à piller une cité. Méfiez-vous des Grecs qui apportent des cadeaux. Mais une bonne salade à la Feta c’est quand même vachement bon.

Source 

 

 

 

17 Partages
Partagez13
Tweetez3
Enregistrer1
+1
Partagez