Culture GeekFacebookSoftwareVidéo

Instagram pourra bientôt vendre les photos de ses utilisateurs

Instagram pourra bientôt vendre les photos de ses utilisateurs

 L’application de partage de photos disponible à l’origine sur iOS modifiera en profondeur ses conditions d’utilisation. Les nouvelles conditions d’utilisations et mentions légales prendront effet le 16 janvier2013…

L’application a été racheté cette année par Facebook et donc certaines choses changent … Outre l’intégration de vos données au sein de Facebook, Instagram prend le droit de vendre à son gré les millions de photos publiées par ses abonnés en précisant que les propriétaires des clichés ne recevraient rien en échange. Pire, ils ne seront même pas informés des ventes.

Instagram revendique 100 millions d’utilisateurs dans le monde, se qui transformerait alors la société en banque géante d’images à laquelle n’importe quelle entreprise pourrait avoir accès.

L’appli Instagram a-t-elle signé sa fin ? La célèbre plateforme mêlant social et photographie risque de perdre un sacré nombre de ses abonnés.

Dans le paragraphe « Rights » de ces nouvelles mentions légales, il est indiqué clairement que si Instagram ne revendique aucune propriété sur le contenu que vous postez sur le service, en revanche vous l’autorisez à utiliser ce que vous publiez de façon non exclusive et libre de droit. On peut lire : «Vous acceptez qu’une entreprise ou une autre entité nous paie pour pouvoir afficher votre pseudonyme, vos photos (accompagnés des données qui y sont rattachées) et/où les actions que vous effectuez, en lien avec des contenus payants ou de la publicité, sans qu’aucune compensation ne vous soit versée»

Un exemple concret donné par le site spécialisé CNET: un hôtel hawaiien pourrait faire un chèque à Instagram (ou à Facebook) pour pouvoir utiliser des photos de vacances d’un utilisateur dans ses brochures.

A LIRE AUSSI :
Facebook rachète CTRL-Labs et sa techno de contrôle des machines par la pensée

Une pub facile et détournée sans tous les frais de communication. Aujourd’hui, tout le monde est photographe et il fallait que tôt ou tard des personnes exploite ce filon plus que juteux … Tout ce que vous publiez sur Instagram (à savoir des photos, puisque c’est à ça que ça sert) pourra être monétisé par le service. De la façon dont ils voudront, avec qui ils veulent et où ils veulent. Dès le 16 Janvier, vous vous plierez à leurs conditions ou vous quitterez le circuit en supprimant votre compte. Seules les photos publiés en mode « privé » seront épargnées par cette éventuelle commercialisation.

Si vous souhaitez tout de même essayer de rester, nous vous décourageons de le faire. Car les conditions étant floues et le devenir de vos photos tout autant, il va s’en dire, que le départ de ce service est vraiment conseillé. Pour partir l’esprit serein et récupérer vos petits bijoux photographique, nous vous conseillons  Instaport et/ou Copygram. Les 2 options vous demanderons accès à vos comptes Instagram. Quoi de plus logique pour récupérer vos photos.

Pour modifier vos photos avec des effets sympa, les stores des différentes plate-formes fourmillent d’applications sympathique. Sachez également que Twitter s’apprête dans les heures qui viennent à mettre à jour son application. Dans cette dernière version, il sera possible d’ajouter de filtres à vos photos en se basant sur la solution proposée par Aviary. Au total, 8 filtres seront disponibles et vous pourrez visualiser sur un seul et même écran le résultat obtenu avec les 8 filtres.

http://youtu.be/2giNzaZunqE

 

 

Source

 

 

Tags

Jordan

Je suis ingénieur et passionné par les nouvelles technologies, la pop culture et le high tech. Vous pouvez me suivre sur Twitter ou m'écrire directement par Email.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer