Environnement

Une habitation sans chauffage ? Oui c’est possible, avec une “maison passive”

Une maison sans dépense de chauffage : le rêve pour beaucoup d'entre nous en cette période. Et pourtant, cela existe déjà en France. Présentation.

Vous ne pouvez pas avoir échappé à cette fâcheuse nouvelle: les prix du gaz et de l’électricité flambent comme jamais. Ils augmentent tant que certains fournisseurs de gaz refusent de nouveaux clients, quand d’autres cesseront bientôt leurs activités. La hausse est tellement forte que le gouvernement a décidé de geler les prix sur toute l’année 2022.

Mais qu’en sera-t-il en 2023 ? Impossible de jouer les mediums avec les prix de l’énergie. Alors, il vous reste peut-être un an pour passer à une maison passive, c’est-à-dire une maison sans chauffage. Mais comment est-il possible de ne pas chauffer sa maison sans avoir froid ? On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Ce type d’habitation existe depuis toujours, mais cette expression renvoyait il y a quelques années encore à une petite maison en bois, sans confort ni chauffage. Depuis quelques années, la maison passive intéresse de plus en plus de constructeurs et de particuliers. En France, ce sont aujourd’hui 200 constructions de ce type qui permettent à leurs propriétaires de faire de belles économies. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles ne sont pas réservées aux zones chaudes.

Une maison passive est une maison dont la construction en elle-même affiche une très forte capacité énergétique; elle permet d’assurer une température de confort, même en hiver, et sans chauffage. On l’appelle aussi maison bioclimatique, et il est nécessaire de respecter certaines règles pour profiter de ce type de maison très économique.

Living Shell : une étonnante petite maison construite à partir de plantes vivantes

Les secrets de ces habitations

La maison passive se pense dès la conception des plans: elle doit en effet avoir une orientation particulière, un ensoleillement suffisant et un environnement adéquat. Généralement, ces maisons disposent de grandes baies vitrées qui permettent de profiter au maximum du soleil en journée. Et évidemment, ces baies vitrées se doivent d’être orientées plein sud. Au nord de la maison, on trouvera les pièces avec des ouvertures plus petites : cuisine, cellier…

Saint Etienne, France - 03 20 2021 : Maison bioclimatique en bois
Les secrets d’une maison passive ! Image d’illustration. Crédit photo : Shutterstock / EBASCOL

Et celles-ci seront généralement protégées par la végétation environnante.  Dans la conception d’une maison bioclimatique, on inclura souvent des sondes de températures, car sinon, ces maisons peuvent devenir très chaudes en été. Ces sondes viendront maintenir une température à 25° C quand il fait très chaud à l’extérieur, bien sur sans l’aide climatisation.

Il est ensuite évident que ces maisons passives doivent être parfaitement isolées et étanches. Toute déperdition de chaleur engendrerait des conséquences immédiates sur la température de la maison qui ne pourra être compensée par un appareil de chauffage. Par conséquent, elles disposent souvent de triples vitrages, toujours dans le but de ne pas laisser passer le moindre courant d’air en hiver.

Sans chauffage, vraiment ?

Sans posséder de maison passive, il peut nous sembler impossible de ne pas posséder de chauffage. Pourtant, les bioclimatiques étant sur-isolées et exemptes de ponts thermiques, il est tout à fait possible de s’en passer, même si les spécialistes recommandent toujours de prévoir un chauffage d’appoint comme un poêle à bois ou granules en cas de grand froid.

Tiny-House : un kit d'auto-construction à 20 000€ pour monter tout seul sa micro maison sur roues

En fait, si la maison passive peut se passer de chauffage, c’est grâce à une ventilation mécanique contrôlée double flux: cette VMC un peu spéciale va diriger l’air froid entrant vers un échangeur de chaleur, qui va le transformer en air chaud et le diffuser via un système de ventilation. La ventilation a double flux possède un autre avantage : celui de filtrer l’air entrant et de le dépolluer. A l’inverse, la VMC aspirera les airs viciés de l’intérieur.

Un autre moyen de chauffage : les capteurs solaires

Dans ce reportage de France 2, les propriétaires possèdent la VMC à double flux dont nous vous parlions juste avant, mais les propriétaires l’ont équipée de capteurs solaires. La ventilation permet d’engranger la chaleur puis de la diffuser et de la réguler à l’intérieur. Dans cet exemple, les airs chauds de la maison sont également recyclés pour être redistribués.

La facture d’électricité de cette maison s’élève à environ 50€ par mois, sans aucun chauffage. Cela fait rêver non ? La contrepartie est évidemment financière, puisqu’une installation comme celle-ci entraîne un surcoût de 10 à 15 % par rapport à un système de chauffage classique. Mais si les prix continuent d’augmenter, ce surcoût pourrait être très vite amorti !

Source
FranceTvInfo.frConstruiresamaison.comlemonde.frfrancetvinfo.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page