Environnement

I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer

Que vous soyez marins, vacanciers, plaisanciers, vous allez tous pouvoir agir pour dépolluer les océans grâce à l'application I Clean My Sea

La pollution au plastique dans les océans vous touche mais vous vous sentez totalement impuissants face à l’ampleur de la tâche ? C’est normal quand on sait que 253 kilos de plastiques sont déversés par seconde dans les océans.

Une start-up française a eu l’ingénieuse idée de créer la première application « participative » dans le nettoyage des océans. I Clean My Sea fonctionne sur le signalement des déchets via l’application. Et ils lancent une campagne mondiale de collecte des déchets à laquelle vous pouvez contribuer. On peut donc tous devenir acteurs de cette collecte.

Comment ça marche ?

Cette application lancée par Aymeric Jouon, océonographe fonctionne le plus simplement du monde. Une fois l’application téléchargée (iOs ou Android), il suffira de prendre en photo les déchets rencontrés en mer. Ces données seront géolocalisées puis transmises au navire « The Collector », déjà en activité au Pays Basque. The Collector interviendra alors pour récupérer ces déchets plastiques flottants… et polluants.

Crédit photo : I Clean My Sea (CP)
I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer
I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer

Concrètement, la participation de tous ceux qui empruntent la mer est indispensable.  En prenant une photo le navire peut intervenir et récupérer le plastique. Ce plastique qui sera ensuite recyclé en vêtements, gourdes ou autres accessoires estampillés « 100% marine source ».

Les participants à cette opération peuvent également suivre la dérive des déchets photographiés, tout comme leur récupération. Pour le moment, le navire écume les eaux de l’Atlantique du côté du Pays Basque. Ce passage stratégique maritime est une source de pollution énorme, et le Collector récupère chaque jour des tonnes de déchets grâce à l’application I Clean My Sea.

Crédit photo : I Clean My Sea (CP)
I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer
I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer

« Les navires qui collectent les plastiques en mer ne savent pas où aller pour récupérer les déchets. Il en résulte une perte de temps et d’argent énorme ! Avec The Collector, je veux démontrer que pour être efficace dans la collecte des déchets flottants, il faut se positionner aux embouchures des rivières. » souligne le fondateur Aymeric Jouon.

I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer
I Clean My Sea, une application pour signaler les plastiques en mer

Une bien belle idée plus que concrète à laquelle tout le monde peut participer…


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page