Environnement

Jenny : une « côte artificielle » pour contenir le plastique avant qu’il ne se déverse dans le Pacifique

Nettoyer l'immense vortex de déchets du pacifique sur 1.6 millions de kilomètres carrés ! C'est le nouvel objectif d'Ocean Cleanup qui lutte chaque jour contre ce fléau !

Ce n’est plus un secret pour personne : le plastique ruine chaque jour un peu plus les écosystèmes marins et terrestres… Sans parler de la multiplication des masques de protection qui font office de nouvelles décorations dans les arbres ou les haies !!! Le plastique est vraiment l’un des fléaux polluants de notre époque et de nombreuses initiatives tentent de dépolluer nos océans. Si des initiatives comme celle de Sauvage Méditerranée peuvent permettre d’aider à la dépollution de nos océans, c’est une goutte d’eau dans un océan de déchets.

Ocean Cleanup, une entreprise néerlandaise non gouvernementale et spécialisée dans le nettoyage des océans, dévoile un nouveau procédé. Son nom : « JENNY » ou « SYSTEME 002 », une invention qui propose d’éliminer le plastique avant qu’il n’arrive dans le Pacifique… N’oublions pas que, comme l’expliquait un récent article de The Conversation, le Pacifique est le plus grand océan du monde. Et qu’il est également le plus pollué de tous !

20 millions de tonnes de plastique à évacuer !

Selon plusieurs études scientifiques comme ce rapport de l’Institut de l’environnement de Stochkolm, ce sont 20 millions de tonnes de plastiques qui se trouvent dans les océans. Non seulement ils nuisent aux espèces marines mais également à l’environnement.

Un étudiant veut utiliser des "aimants" pour nettoyer les océans de la pollution aux microplastiques

Depuis 2013, Ocean Cleanup travaille à combler l’écart entre l’accumulation des déchets et le ramassage trop lent ! Dès le 27 juillet, la prochaine mission de l’organisation partira de Victoria pour aller jusqu’au Great Pacific Garbage Patch. Ce vortex de déchets plastiques s’étend sur 1.6 millions de kilomètres carrés et se situe entre Hawaï et la Californie.

Jenny c’est quoi exactement ?

Cette innovation est en fait, une côte artificielle qui s’étend sur 800 mètres de long qui agit comme un « aimant à plastique ». Les déchets ainsi rassemblés dans la parcelle formée seront récupérés par deux énormes navires qui peuvent filer très vite pour rapporter les déchets. Les navires navigueront à l’aide de modèles générés par ordinateur afin de cibles les zones les plus polluées… Le projet Jenny souhaite se concentrer sur la vitesse optimale des navires, mais également leur autonomie. Bien sûr l’extraction du plastique avec un minimum d’impact environnemental restera la priorité du projet.

Jenny : une « côte artificielle » pour contenir le plastique avant qu'il ne se déverse dans le Pacifique
Crédit photo : Shutterstock / Stephane Bidouze

Par la suite, le système Jenny devrait être développé et amélioré pour parvenir à enlever encore plus de déchets. L’objectif concret d’Ocean Cleanup est de nettoyer environ 1.3 hectares toutes les 15 secondes… En cinq ans, le système permettrait de nettoyer 50% des déchets présents dans le vortex…. Mais l’objectif principal de l’organisation est de pouvoir éliminer 90% des plastiques présents d’ici 2040.

Faut-il écraser ou compresser les bouteilles en plastique pour le recyclage ?

Ocean Cleanup, précurseur en la matière !

La dépollution des eaux et des rivières est la seule préoccupation de cette organisation. Souvenez-vous en 2020, ils avaient lancé The Interceptor, une péniche autonome qui permet de faciliter le travail actuel. Deux péniches sillonnent en effet, les fleuves et rivières de Malaisie et d’Indonésie afin de récupérer un maximum de plastique… Toujours dans le but de les ôter de l’environnement avant qu’ils n’aillent se déverser dans le vortex du Pacifique… C’est la combinaison de tous ces efforts qui permettra peut-être de faire disparaître cet immense océan de déchets plastiques. En tout cas, on a envie d’y croire.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page