Environnement

Les « chauffe-eaux à pompe à chaleur » permettraient de réduire l’empreinte carbone domestique de 70%

La Californie souhaite remplacer les chauffe-eaux électriques par des thermodynamiques ! Grâce à ce procédé, les californiens pourraient réduire leur empreinte carbone et faire des économies.

Vos chaudières sont en surchauffe et vos factures vont probablement exploser à la fin de ce mois de février… Difficile pour certaines régions de repasser au-dessus du 0°C… Il caille c’est une réalité ! En matière de chauffage, nous utilisons tous un chauffe-eau !

Qu’il soit électrique ou à gaz, il chauffe l’eau mais ne fait rien de plus. Cela pourrait changer avec l’arrivée des chauffe-eaux à pompe à chaleur explique le site bloomberg. Ces appareils permettraient de stocker la chaleur et de faire des économies… Il faut dire qu’avez les sempiternelles augmentations des énergies, se chauffer devient bientôt plus cher que se nourrir. Une piste pour rendre nos logements moins énergivores ?

À LIRE AUSSI :  Guide d'achat : Comment choisir un radiateur électrique ?

Pour pouvoir faire diminuer le bilan carbone, il faut absolument privilégier les énergies renouvelables. Mais le solaire ou l’éolien fonctionne souvent à l’électricité quand les conditions climatiques dont ils dépendent ne sont pas optimales.

Le chauffe-eau à pompe à chaleur se présente alors comme une alternative économique à ces utilisations d’énergies fossiles. Le système n’est pas nouveau mais il revient sur le devant de la scène aux Etats-Unis notamment. L’Etat de Californie entend remplacer les vieux chauffe-eaux par ceux munis de pompe à chaleur.

Mais comment fonctionne-t-il ?

Le chauffe-eau à pompe à chaleur (ou thermodynamique) fonctionne comme un réfrigérateur inversé. La pompe capte les calories de l’atmosphère et les transfère au ballon contenant l’eau.  Si ce système permet aux particuliers de faire des économies, il est aussi une aubaine pour l’environnement. Les chauffe-eaux fonctionnent comme des batteries qui stockent et redonnent l’énergie sans pomper sur le réseau.

À LIRE AUSSI :  Noori : barbecue l'été, poêle à bois l'hiver et four à pizza toute l'année

Dans le cas de l’énergie solaire, le chauffe-eau à pompe à chaleur peut utiliser cette énergie en journée… Et ainsi chauffer l’eau la nuit quand le soleil n’agit plus sur le stockage. Dans ces ballons l’eau chaude peut être stockée durant 12h… Temps amplement suffisant pour que la chauffe ne se fasse qu’en journée. En Californie, ce système pourrait réduire l’empreinte carbone domestique de 70% selon cette étude.

En creusant un peu, il est même possible d’atteindre l’autoconsommation ! En l’associant à des panneaux solaires et des batteries (solaires aussi) le chauffe-eau stocke l’électricité et réduit à néant vos factures énergétiques… Serait-ce alors le chauffe-eau de notre futur proche ?

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page