Les coquilles de moules de la Braderie de Lille seront recyclées par une société Lilloise pour fabriquer 20.000m² de carrelage.

Chaque année, c’est cinq cents tonnes de moules et trente tonnes de frites qui sont consommées durant la grande braderie de Lille. Pour la première fois de son histoire, les coquilles du mollusque vont être transformées, en dalles…. de carrelage.

“Les tas de moules appartiennent au patrimoine de la Braderie de Lille (…). La ville souhaite vivement que cette édition 2018 soit l’occasion de relancer cette tradition qui s’est estompée.” Explique la municipalité de Lille dans un communiqué officiel. Une excellente occasion pour la ville d’affirmer sa candidature au label de « capitale verte européenne ».

La braderie de Lille s’est déroulée le 1er et 2 septembre dernier, durant cette période les restaurateurs lillois ont été encouragés à récolter un maximum de coquilles de moules pour en faire des tas devant leurs établissements.

Les restaurateurs et les consommateurs ont mis la main à la pâte

C’est l’entreprise EtNISI située également à Lille qui est mandatée pour donner une seconde vie aux coquilles vides. Espérance Fenzy, le fondateur de la société explique qu’une partie du travail a été effectuée en amont par les restaurateurs mais également les consommateurs.


A lire également :


La municipalité de la Lille a donc formé les restaurateurs participant à l’opération pour trier les déchets pour avoir un “gisement le plus pur possible”, sans serviette rince-doigts ou couverts en plastique. L’objectif est de réduire au maximum de le tri à faire avant la transformation des coquilles en matières premières.

Un camion aspirateur de 10m3

Dimanche dernier, les services de la municipalité ont commencé à récupérer les coquilles à l’aide d’un camion aspirateur de dix mètres cubes. Il a débuté son trajet de la place Rihour pour récupérer le plus de coquilles possible. Elles sont depuis stockées pour être lavées et ensuite broyées.

Un carrelage noir et violet, plus fin et plus résistant

“En tout, on aura 80% de matières recyclées, explique Espérance Fenzy. On compressera le broyat avec un autre déchet local (du calcaire) avant de le faire cuire à moins de cent degrés et à la fin, on obtiendra du carrelage […] Ce sera du carrelage aussi résistant que les autres mais plus fin (à peu près 10 millimètres). Ce sera noir comme les coquilles de moules avec un petit peu de violet.” peut on lire sur le site francebleu.fr.

1 tonnes de coquilles de moule = 100 m² de carrelage

Les dalles de carrelage seront vendues environ 50€ le m². Un tarif sensiblement équivalant aux autres produits de la même gamme explique le fondateur de l’entreprise. En récoltant environ 200 tonnes de coquilles l’entreprise espère pouvoir fabriquer près de 20.000m² de carrelage.

crédit photo : Capture vidéo Grand Lille TV

crédit photo : Jérémy-Günther-Heinz Jähnick (Wikimedia)

Les coquilles de moules de la Braderie de Lille vont être recyclées en carrelage

crédit photo : Romainberth (Wikipédia)

Les coquilles de moules de la Braderie de Lille vont être recyclées en carrelage

crédit photo: Steff (Wikipedia)

Les coquilles de moules de la Braderie de Lille vont être recyclées en carrelage

Source : francebleu.fr

   
667 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1