Quelques gares parisiennes accueillent en leurs toits, des ruches. Une idée en collaboration avec APIS CIVI et la SNCF pour faire revenir les abeilles en ville !

Avec l’arrivée de l’hiver, le miel est un petit trésor pour les maux liés au froid comme les angines. Il lutte également contre la fatigue et est un excellent cicatrisant, les pommades au miel font des miracles sur les cicatrices ou plaies !

Mais savez-vous que depuis 2017, certaines gares franciliennes sont devenues des refuges pour les abeilles, qu’elles produisent des dizaines de kilos de miel chaque année ? Grâce à la collaboration entre la SNCF et la société APIS CIVI, les toits des gares d’Ile de France ont été équipé de ruches, afin de ramener les abeilles en ville et de polliniser au mieux les végétations citadines. Un joli projet qui pourrait voir d’autres gares rejoindre le dispositif.

Les 90 ruches sont implantées à Paris ou en proche banlieue, les abeilles peuvent ainsi profiter des espaces verts de la capitale comme la forêt de Meudon (92) et ses immenses châtaigniers ou le bois de Boulogne ou la diversité végétale est immense. Elles peuvent récolter le pollen des nombreuses plantes mellifères réinstaurées par des villes comme Chaville (92) qui est l’une des villes les plus investies avec 700 kilos de miel sur 30 ruches en une année. Actuellement le miel est vendu dans 6 lieux à Paris ou en ligne pour ceux qui aimeraient déguster ce miel parisien depuis Marseille ou Toulouse

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Privateaser, la location d’espaces atypiques à Paris

Les fondateurs de la société APIS CIVI souhaitent éteindre le projet le long des lignes des RER parisiens afin de créer un réseau encore plus grand et de faire revenir les abeilles en Ile de France. Un projet partagé avec la SNCF qui, on l’espère ne sera pas abandonné, les abeilles ont une telle importance dans notre environnement qu’il est urgent de leur recréer des endroits où elles pourront polliniser et produire du miel… Nos papilles aussi les remercieront !

Crédit photo : APIS CIVI / Instagram

Plusieurs gares parisiennes accueillent des ruches et produisent du miel sur leurs toits depuis 2017