Environnement

Réchauffement climatique : la Terre devient plus sombre et ce n’est pas une bonne nouvelle

La fonte de la banquise entraine une diminution du pouvoir réfléchissant de la Terre; une étude scientifique estime le phénomène inquiétant.

Savez-vous ce qu’est l’albédo de la Terre ? Et pourquoi il pourrait devenir de plus en plus faible ? L’albédo est un phénomène climatique « lumineux »; c’est le pouvoir réfléchissant d’une surface. Et plus une surface possède un albédo élevé, plus elle brille et reflète la lumière du soleil.

Or, on le sait, le réchauffement fait fondre la banquise, la surface terrestre qui a le pouvoir réfléchissant dont nous avons besoin pour « éclairer » notre planète. Si l’albédo baisse, la Terre réfléchit moins de lumière mais conserve une chaleur plus élevée. Explications.

Une étude sur l’albédo

Dans cette étude publiée dans la revue Geophysical Research Letters , les scientifiques étudient l’albédo de notre planète. Grâce à une collecte de données sur vingt ans, ils ont travaillé sur la réflectance de la Terre. Pour se faire, ils mesurent la manière dont la celle-ci se réfléchit sur la Lune.

Ils concluent que la Terre réfléchit un demi-watt de lumière par mètre carré en mois qu’à la fin des années 1990… Mais ils estiment également que la baisse s’intensifie un peu plus d’années en années, ea plus significative s’observe notamment sur les trois dernières années des données collectées. Selon l’étude, “c’est l’équivalent d’une diminution de 0,5% de la réflectance de la Terre. La Terre réfléchit environ 30 % de la lumière solaire qui l’éclaire”.

Concrètement, ils estiment que la fonte de la banquise joue un rôle majeur dans ce phénomène climatique. Moins il y a de surface réfléchissante, plus la Terre s’assombrit et se réchauffe. Un cercle vicieux qui ne ferait que s’aggraver.

Redécouverte à l’état sauvage d’une espèce de café disparue, plus résistante au changement climatique

Le changement climatique en cause ?

L’auteur principal de l’étude, Philip Goode, explique que ce phénomène est inquiétant car la baisse de l’albédo s’observe surtout sur 3 ans, les 17 premières années des données révélant un albédo presque plat.  Ce qui se dessine pour le futur: un assombrissement assez rapide. Cela veut donc dire que la chaleur de la lumière réfléchie ne reste pas sur Terre; à l’inverse, la lumière qui n’est pas réfléchie reste dans le système climatique et réchauffe la Terre.

Comment expliquent-ils ce phénomène ?

D’après les chercheurs, l’assombrissement de la Terre ne provient pas d’un changement dans la luminosité du Soleil, la cause proviendrait directement de la Terre elle-même.

La lave a un albédo très faible et réfléchit peu la lumière : elle apparaît noire alors que la neige fraîche, avec un albédo très élevé, paraît très blanche.
La lave a un albédo très faible et réfléchit peu la lumière : elle apparaît noire alors que la neige fraîche, avec un albédo très élevé, paraît très blanche. Crédit photo : Wikipedia

Dans leurs recherches, les scientifiques ont également découvert que les nuages bas brillants étaient moins présents; ils sont aussi une source réfléchissante. Cette observation se vérifie notamment au-dessus de l’Océan Pacifique Oriental. Cette zone située au large du continent américain montre une augmentation des températures en surface significative. Augmentation directement liée au réchauffement climatique

Les scientifiques estiment ce phénomène plutôt inquiétant, car la réduction de l’albédo pourrait entrainer une augmentation du stockage de l’énergie solaire. Et donc augmenter encore un peu plus la température de l’atmosphère… et des océans.

Quelles sont les villes les plus menacées par la montée des eaux ?

Il faudra encore quelques années d’études similaires pour que le constat fait sur les trois dernières années de l’étude se confirme. Mais les chercheurs semblent penser qu’il n’y a, malheureusement, aucune raison pour que la tendance s’inverse. On le sait, l’émission des gaz à effet de serre par les entreprises, les transports et les actions humaines sont responsables en partie de ce réchauffement climatique… Et ne devraient pas s’arrêter demain !

 

Source
Numerama.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page