Gastronomie

Mais au fait, pourquoi déguste-t-on le Beaujolais Nouveau aujourd’hui ?

Chaque troisième jeudi du mois de novembre, on déguste le Beaujolais Nouveau... Mais pourquoi pas un autre jour ?

Les amateurs de gastronomie française savent tous à quoi correspond le troisième jeudi du mois de novembre. C’est le JOUR J pour déguster le fameux Beaujolais Nouveau*. On l’aime ou on le déteste, mais une chose est sûre, on ne peut pas le manquer dans les magasins. D’ailleurs, il est totalement interdit de vendre la cuvée de l’année avant ce troisième jeudi de novembre qui tombe donc aujourd’hui.

Mais connaissez-vous l’Histoire du Beaujolais Nouveau ? On vous donne une petite anecdote à raconter tous les ans à l’occasion de sa venue ! Découvrez également comment le déguster, et avec quels mets.

L’Histoire du Beaujolais Nouveau

Nous aurions pu croire que cette tradition remontait à plusieurs centaines d’années. Et non ! Cette tradition nous est bien contemporaine et ne date que de 1951. Le 11 mars de cette même année, un décret parait, expliquant que « les producteurs n’étaient autorisés à faire sortir de leurs chais les vins de la récolte 1951 bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée qu’à dater du 15 décembre 1951 »

Les vignerons du Beaujolais ne sont pas d’accord avec ce décret, ils veulent vendre leurs vins dès la sortie des barriques. Ils demandent alors l’autorisation de vendre leurs récoltes dites « primeur ». La demande est acceptée le mardi 13 novembre 1951, et ils obtiennent le droit de vendre leur production en appellation contrôlée avant le 15 décembre.

Pourquoi le troisième jeudi de novembre ?

Il faudra attendre 1985 pour que le troisième jeudi du mois de novembre devienne la Fête du Beaujolais.

Cette « célébration » n’est pas le fruit de l’imagination d’un viticulteur ou d’une confrérie, mais tout simplement une application de deux articles du code rural: les articles D645-17 et D646-16 déterminent les dates de mise en vente des vins produits en France.

À LIRE AUSSI :  Connaissez-vous les (vraies) raisons qui poussent votre chien à vous lécher le visage ?

Ainsi les vins AOC (ou AOP) désignés comme « nouveaux » ou « primeurs » peuvent être vendus à partir du 3ème jeudi du mois de novembre. Le Beaujolais Nouveau est un primeur et c’est donc en toute logique qu’il peut se vendre à partir de cette date précise.

D’où vient le Beaujolais Nouveau ?

Ce vin rouge est donc produit dans le vignoble du Beaujolais qui se situe entre le Sud de Macon et le nord de Lyon. Il provient uniquement du raisin Gamay Noir à jus blanc par macération, traditionnelle ou carbonique. Et bien entendu, par sa région d’origine, il accompagne parfaitement les charcuteries lyonnaises comme la rosette ou le Jésus. Quant aux fromages, ce sont les Saint Félicien et Saint Marcellin qui offrent le plus beau mariage gustatif.

Enfin le beaujolais nouveau se sert entre 14 et 15° mais doit être consommé rapidement. Ce vin nouveau ne doit pas vieillir et se conserve au maximum 6 mois après l’achat. Inutile de garder du Beaujolais Nouveau pour plus tard, c’est un vin nouveau ! Les soirées “Beaujolais Nouveau” sont présentes dans de nombreux villages de France, l’occasion de partager un moment entre amis.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. La vente d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.

Source
LePetitBallon.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page