Innovation

D’après un document de la FCC, Google travaillerait sur un réseau sans fil très haut débit à 6 GHz

L’onde centimétrique cadencée à 6 GHz vient d’être mise à la disposition des opérateurs après le vote favorable de la FCC. Google veut dans ce cas explorer les diverses possibilités offertes par cette nouvelle ressource pour développer son système de réseau sans fil.

Il y a à peine quelques mois, la Commission fédérale des communications américaine (FCC) a décidé de rendre utilisable la bande 6 GHz du spectre d’ondes centimétriques ou SHF. Ainsi, la compagnie Google y voit déjà une opportunité pour déployer un éventuel système de réseau sans fil à très haut débit. De ce fait, son équipe compte prochainement expérimenter cette technologie à divers endroits sur le sol américain.

La page Business Insider a découvert ce projet, en mettant la main sur une demande d’autorisation de la part de la firme à l’intention du FCC. Google, cependant, a tenu à ce que les médias taisent certaines informations pour des raisons stratégiques.

À LIRE AUSSI :  Comment améliorer sa connexion internet pendant le confinement ?

Déploiement expérimental du 6 GHz dans plusieurs villes

Si la commission (FCC) approuve sa requête, la firme de Mountain View testera le spectre à 6 GHz dans plusieurs villes réparties dans 17 États aux États-Unis. Cela inclut le Nevada, l’Arizona, New York, la Caroline du Nord, la Géorgie, le Colorado, l’Iowa, la Floride, l’Illinois, le Kansas, le Nebraska, l’Utah et la Virginie. San Francisco, Los Angeles ainsi que 7 villes de la Californie figurent parmi les élues, étant donné que le siège de Google se trouve dans les environs. Pour les 16 autres, les essais se dérouleront dans une ou deux agglomérations seulement.

Si la société précise les lieux des tests, elle ne donne cependant aucune information supplémentaire quant à la date de début et aux moyens déployés. En effet, elle ne souhaite surtout pas se faire évincer par la concurrence. En tout cas, les expérimentations s’étaleront sur 2 ans (24 mois). Quoiqu’il en soit, les objectifs de la firme ne sont pas suffisamment clairs. Sans doute, elle cherche à connaitre les réelles capacités du spectre 6 GHz et sa stabilité en vue de l’introduction de la technologie 5G aux États-Unis.

Les potentiels non négligeables de l’onde radio 6 GHz

Une fréquence plus grande est synonyme d’une large bande passante et par conséquent d’une plus grande capacité à transférer les données rapidement. Le spectre 6 GHz est peut-être un bon moyen pour Google d’améliorer considérablement la qualité de ses services tels que Nest home WiFi. Les données collectées contribueront surement à la réussite de sa prochaine Fiber WebPass.

Bien sûr, cette technologie se heurte à une limite. Les ondes à très haute fréquence ont une portée assez réduite. L’entreprise compte toutefois pallier à cet inconvénient et garder une bonne stabilité pour sa liaison sans fil, en se servant de nouveau de sa bande passante, mise de côté depuis 2014.

Photo d’illustration jamesteohart / Shutterstock

PromoMeilleure Vente n° 1
TP-Link Clé WiFi Puissante AC1300 Mbps, adaptateur USB wifi, dongle wifi, USB 3.0, MU-MIMO, compatible avec Windows 10/8.1/8/7/XP, Mac OS X 10.9-10.13 , Noir, Archer T3U
  • 【Design compact miniature】Une fois branchée, elle peut être laissée dans le port USB d’un ordinateur portable. Profitez du Wifi stable partout où vous en avez besoin.

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page