Innovation

Des employés municipaux inventent une fontaine à brancher sur une borne à incendie pour faciliter l’accès à l’eau potable

Au lieu de réaliser des travaux pour rendre l'eau potable accessible à tous, des employés de Medicine Hat inventent une fontaine en matériaux recyclés qui se branche sur les bornes à incendie.

Comment distribuer de l’eau potable en ville sans pour autant investir des sommes folles dans des fontaines à eau ? Et pourquoi chercher midi à quatorze heures lorsque l’on a une solution sous la main ? A Medicine Hat, sixième plus grande cité de la province canadienne de l’Alberta, les employés municipaux ont eu une ingénieuse idée: dans cette ville de 65 000 habitants, les fontaines à eau étaient peu présentes. En revanche, comme dans toutes les villes du monde, il existait une source d’eau potable réservée à certains usages : les bouche à incendie. Celles-ci sont reliées au réseau d’eau potable et sont utilisées, comme leur nom l’indique, en cas de d’incendie… Les employés de la ville de Medicine Hat ont donc inventé un système de fontaine à eau qui se branche directement sur ces bornes. Présentation.

De l’eau pour tous, un projet intéressant !

Pour une collectivité locale, installer des fontaines à eau d’extérieur peut parfois se révéler très couteux. En partant de ce constat, les employés de la ville ont eu l’idée de se servir des bouches à incendies, déjà alimentées en eau potable, pour que cette eau profite à tous… Et sans engager de travaux d’installation, ni réaliser les alimentations en eau des fontaines. Les bouches à incendie sont toujours fonctionnelles et sous tension, explique le site chatnewstoday.ca. Elles peuvent donc fournir de l’eau 24h/24, sans l’intervention de quiconque ! La ville de Medecine Hat compte 15 bornes à incendie, et elles seront bientôt toutes équipées de cette fontaine d’un nouveau genre.

Une fontaine à eau pour borne à incendie
Crédit photo : (Capture d’écran vidéo) Tiffany Goodwein/CHATNewsToday

Mais quelle est donc cette fontaine innovante ?

Pat Bohan, directeur des actifs de la ville de Medicine Hat, a déclaré que le personnel avait eu l’idée l’été dernier comme moyen d’accroître l’accessibilité à l’eau potable lorsque les températures montaient en flèche. L’équipe a alors conçu des fontaines à eau en matériaux recyclés qui viennent se brancher sur l’une des deux sorties de la borne. Selon l’un des équipiers de la ville, il faut moins de 45 minutes pour construire une fontaine à eau. La borne reste évidemment utilisable par les services de secours en cas de nécessité.

À LIRE AUSSI :
Comment récupérer et réutiliser (très simplement) l'eau de pluie ?

La réglementation française sur les bornes à incendie

Il peut être tentant d’utiliser les bornes à incendie pour certains particuliers, mais attention: la loi est très sévère quant à l’utilisation de l’eau qui en provient. Dans la plupart des cas, il faut une clé spéciale pour y avoir accès. Dans un article consacré à l’utilisation des bornes à incendie, le ministère de l’Intérieur rappelle les risques que cela comporte : “La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et une amende allant jusqu’à 75 000 euros pour l’ouverture illégale et intempestive des points d’eau incendie (PEI) connectés au réseau d’eau potable. Le phénomène de forcer les bornes incendie, connu aussi sous le terme de street-pooling, constitue en effet une détérioration ou dégradation d’un « bien destiné à l’utilité publique et qui appartient à une personne publique » (articles 322-3 8° du code pénal).” Par ailleurs, “tout prélèvement d’eau sur les bornes et poteaux d’incendie par des personnes non autorisées pourrait être considéré comme un vol d’énergie au sens des articles 311-2 et suivants du code pénal, et sanctionné d’une peine d’emprisonnement de trois ans et de 45 000 euros d’amende.”

Source
Chatnewstoday.ca

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page