Innovation

Des lentilles de contact qui permettent aux daltoniens de distinguer la couleur rouge

Les lentilles de contact embarquent une toute nouvelle technologie appelée « métasurfaces. » Cette dernière permet de corriger l’anomalie responsable de la mauvaise perception de couleur chez les daltoniens. Les porteurs des lentilles deviennent alors capables de différencier les couleurs rouge et verte.

Parmi les anomalies de la vision, la « deutéranomalie » est une forme de daltonisme qui fait que ceux qui en souffrent confondent le vert et le rouge. Ce problème de vue est très handicapant au quotidien, ce qui a poussé des chercheurs de l’Université de Tel Aviv, en Israël, à se pencher sérieusement dessus afin de développer une solution viable.

Après plusieurs années de recherche, les scientifiques sont parvenus à mettre au point des lentilles de contact capables de corriger l’anomalie qui empêche les personnes atteintes de deutéranomalie de distinguer correctement le rouge du vert. Il est à noter que l’altération en question n’est autre que la mutation du pigment qui assure la perception de la couleur verte.

À LIRE AUSSI :
Réalité Augmentée : les lentilles oculaires Mojo Lens pourraient révolutionner la déficience visuelle

Présentées dans la revue Optical Letters, les lentilles de contact présentent la particularité d’intégrer des dispositifs optiques ultra-minces appelés « métasurfaces » qui sont « basées sur des ellipses dorées de taille nanométrique » comme l’explique Sharon Karepov, auteur principale des recherches. Les métasurfaces agissent comme une « aide visuelle » et permettent de corriger la déficience de vision de couleurs chez le porteur des lentilles.

Nous avons à faire à des travaux innovants : même s’il existe déjà sur le marché divers dispositifs spécialement développés pour aider les daltoniens à distinguer les couleurs, ces lentilles de contact présentent le gros avantage d’être à la fois discrètes et peu encombrantes. Les scientifiques qui les ont développées imaginent déjà de nombreuses utilisations possibles pour une telle technologie.

Corriger à la fois la deutéranomalie les troubles de la vision

« Ici, l’élément optique est ultra-mince et peut être intégré dans n’importe quelle lentille de contact rigide. De ce fait, il est envisageable de créer des dispositifs capables de corriger à la fois la deutéranomalie et d’autres troubles de la vision. » estime notamment Karepov. A termes, les chercheurs ambitionnent ainsi de mettre au point des lentilles polyvalentes qui pourraient aider à corriger n’importe quel problème oculaire.

Crédit photo : Wikipedia / w:en:User:Limbicsystem
Des lentilles de contact qui permettent aux daltoniens de distinguer la couleur rouge
Une pomme rouge et une pomme verte (en haut), et simulation de la vision de ces mêmes pommes par un daltonien deutéranope (en bas).

En tout cas, pour ce qui est des lentilles spécialement développées pour la deutéranomalie, Karepov et son équipe comptent bientôt passer à l’étape supérieure. Ils prévoient entre autres de lancer des essais cliniques afin d’étudier l’efficacité de la technologie sur des sujets humains. Ils espèrent ainsi voir leur dispositif débarquer sur le marché dans un futur très proche.

On ne sait pas encore si des recherches poussées aboutiront à des découvertes qui permettront d’autres applications à cette technologie. En tout cas, nous ne manquerons pas de vous relayer les nouvelles informations sur les futurs travaux de Karepov et sn groupe.

Photo d’illustration De leungchopan / Shutterstock

Source
Osapublishing
Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer