L’invention d’une lentille optique en spirale qui assure une vision nette, quelles que soient la distance et la luminosité

C’est une percée qui pourrait révolutionner l’univers de l’ophtalmologie. En France, des chercheurs sont parvenus à mettre au point une lentille de contact en spirale qui pourrait constituer une alternative aux lentilles multifocales traditionnelles.

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), la myopie et certains troubles tels que la cataracte sont autant de facteurs qui peuvent nous empêcher de voir clairement. Les patients souffrant de ces problèmes oculaires portent souvent des lunettes de vue ou des lentilles de contact. Toutefois, ces solutions sont loin d’être optimales. Elles limitent notamment les mouvements et ne sont pas capables de maintenir une mise au point claire lorsque la distance et les conditions d’éclairage changent. Il existe aussi des lentilles multifocales sur le marché. Sauf que celles-ci souffrent d’un problème de distorsion et présentent d’autres inconvénients.

Une invention française

Face à tout cela, une équipe de recherche française affiliée au Laboratoire Photonique, Numérique et Nanosciences (LP2N) a inventé une lentille optique révolutionnaire qui pourrait changer la donne. Portant le nom de « dioptrie spirale », ce nouveau dispositif optique, qui est rond comme une lentille cornéenne conventionnelle, se caractérise par sa forme en spirale. Cette conception modifie le chemin emprunté par les rayons lumineux à travers le verre, créant des vortex lumineux. Cela signifie que la lentille ne se contente pas d’un seul point focal. Elle en dispose de plusieurs, permettant de voir plus clair, peu importe la distance et l’intensité de la lumière.

Comparaison entre une lentille conventionnelle (a) et une lentille spirale (b) ainsi que des prototypes de lentilles spirales.
Comparaison entre une lentille conventionnelle (a) et une lentille spirale (b) ainsi que des prototypes de lentilles spirales. Crédit photo : Laurent Galinier, Philippe Renaud-Goud, Jean Brusau, Lucien Kergadallan, Jean Augereau, and Bertrand Simon / Optica

Une lentille mettant en œuvre un vortex lumineux

Un vortex lumineux est un faisceau lumineux qui tourne sur lui-même. Il a la particularité de pouvoir fournir plusieurs points de focalisation. Les scientifiques du LP2N ont exploité cette propriété pour concevoir leur lentille de contact révolutionnaire. « Contrairement aux lentilles multifocales existantes, notre lentille fonctionne bien dans une large gamme de conditions d’éclairage. Elle maintient la multifocalité, quelle que soit la taille de la pupille », a déclaré Bertrand Simon, auteur de l’étude et professeur associé à l’Institut d’Optique Graduate School de l’université Paris-Saclay, dans un communiqué de presse. Il faut savoir qu’un article consacré à cette recherche a été publié dans la revue Optica.

Diverses utilisations en perspective

L’équipe affirme avoir créé la lentille à l’aide de techniques d’usinage numérique avancées. Ces méthodes de fabrication leur ont notamment permis d’ajuster plus facilement le nombre de torsions de la spirale. Pour tester l’efficacité du verre, les chercheurs ont suivi le protocole de test standard qui consiste à lire des lettres de différentes tailles sur un tableau. Les sujets ayant participé au programme ont déclaré que leur vision semblait plus nette et n’était pas affectée par la distance, encore moins par les variations de la luminosité. D’après ses concepteurs, en plus de servir potentiellement à corriger la vue chez l’homme, cette lentille innovante « pourrait également conduire à des progrès dans les technologies d’imagerie compactes, les dispositifs portables et les systèmes de télédétection pour les drones ou les voitures autonomes ». Plus d’infos : optica.org.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page