Innovation

Exod Monolith : une tente suspendue avec un exosquelette gonflable pour les campeurs de l’extrême

En 2020, Exod avait sorti l'Arche, une tente gonflable intéressante, mais trop lourde et trop chère; après deux ans de travail, le prix et le poids ont été divisés par deux avec le modèle Monolith !

Les vacances approchent et vous déciderez peut-être d’opter pour le camping cette année… En 2020, la start-up française Exod lançait une tente résolument moderne baptisée L’Arche. Celle-ci avec la particularité de posséder un exosquelette gonflable avec des poteaux en fibre de carbone et une suspension à sangle, ce qui en faisait une tente absolument unique en son genre, qui s’installait aussi bien dans les airs que sur le sol. Mais son prix et son poids n’avaient pas séduits les campeurs (2000€ pour 8 kg) ! En 2022, Exod revient avec un nouveau modèle, le Monolith, plus petit et plus léger que le modèle de départ… Mais le principe de l’exosquelette gonflable a été conservé, et le prix a considérablement baissé. On vous la présente tout de suite !

La différence entre l’Arche et le Monolith

Lors de sa sortie en 2020, l’Arche avait été présentée comme une tente pour une à deux personnes, ce qui laissait présager que c’était donc plutôt pour une seule personne… Elle se présentait en version sol pour 900€ environ, et en version sol et air pour 2000€ ! Mais sans les sangles et les poteaux, le poids de la tente était trop important pour le montage. Avec le modèle Monolith, tout devrait changer. Tout d’abord, elle affiche désormais un tout petite poids de 2.9 kilos pour la tente sol, et de 4.6 kilos pour le combo sol/air… Certes elle n’est pas très légère, mais cela diminue de moitié le poids du modèle Arche. De plus, elle peut désormais être transportée dans une petite voiture, ou même sur un vélo, pourquoi pas !

Un homme devant une tente suspendue dans la forêt
Crédit photo : Exod

Le modèle Monolith en détails

A l’intérieur du Monolith, on retrouve un plancher en nylon robuste prêt pour le camping au sol ou dans les arbres. Au niveau des dimensions, elle est assez étroite pour s’installer partout puisqu’elle ne mesure que 2.80 mètres. Les tubes en polyester TPU à haute résistance offrent un couchage de 2 mètres par 87 centimètres. Pour l’installation, Exod promet une installation en quelques minutes. Le confort est assuré par une conception respirante et une toile en nylon imperméable. La possibilité de « suspendre » la tente est évidemment très pratique sur un sol rocheux, ou dans un endroit où les insectes sont très présents. Les poteaux en carbone créent un sol plat et porteur, et les sangles se fixent solidement dans les arbres environnants ou sur des rochers.

À LIRE AUSSI :  Tentsile : Universe, une tente innovante qui se transforme en hamac ou en radeau...

Les caractéristiques techniques et le prix

La version de base, pour le sol uniquement, pèse 2.9 kilos et comprend la tente, la toile de protection, les piquets, les haubans, un sac de rangement et un kit de réparation; elle est vendue sans pompe de gonflage, et dans ce kit, les poteaux de sol ne semblent pas être compris, mais uniquement les sangles pour la suspendre ! Les 100 premiers modèles ont déjà été réservés contre la somme de 100€ d’arrhes. Son prix final annoncé est de 850 €. Exod informe les futurs adeptes que cette tente gonflable sera expédiée dans le monde entier, mais qu’en dehors de l’Union Européenne, les droits et taxes ne seront pas compris dans le prix de vente. Les réservations semblent pour le moment fermées, mais il n’est pas impossible qu’elles soient de nouveau disponibles. Par ailleurs, il est annoncé un délai de 60 jours pour la livraison: parfait pour cet été donc ! Plus d’infos : exod.store.

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

3 commentaires

  1. Désolé mais trop chère, trop lourde… Dommage. A part pour les bobos fortunés qui veulent de “l’aventure” et qui campe avec leur voiture a 10 mètres d’eux lool

  2. J’aurais adoré avoir un tel matos pour faire mon chemin Paris St Jacques de Compostelle à vélo, mais je ne dispose pas d’un tel budget… sauf si je gagne le tiercé !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page