Innovation

Il invente le Chilibili, un cabas à roulettes innovant et facile à transporter sur un vélo

Avec le Chilibili, l'inventeur montpelliérain propose un cabas modulable, pliable et totalement écologique fabriqué à partir de bâches en PVC récupérées !

Nous nous souvenons tous du fameux cabas à roulettes de nos grands-mères. Certains les utilisent encore surtout en ville, mais il faut bien reconnaître qu’ils ont la réputation d’être un peu ringards, même s’ils sont finalement hyper pratiques lorsque l’on est piéton et que l’on ne possède pas de voiture. Un homme pourrait bien remettre le cabas à roulettes de grand-mère au gout du jour, avec un modèle pratique, pliable et écologique. Alan Albert réinvente le chariot qui permet d’être facilement transporté dans une voiture, mais également de séparer les aliments les uns des autres. Découverte de cette ingénieuse invention appelée le Chilibili.

Le Chilibili, un drôle de nom pour un cabas !

Alan Albert propose donc une invention qui entend redorer le blason du cabas à roulettes. Le sien dispose de trois compartiments séparés dans lequel on peut donc trier les aliments. Pliable et facilement transportable, il peut aussi être mis sur un vélo. Et s’il est écolo, c’est parce que le Chilibili est fabriqué avec des bâches en PVC récupérées. L’invention qui nous vient de Montpellier pourrait connaître un joli succès à l’heure où la récupération et les modes de transports vertueux sont d’actualité. Avec son cabas nouvelle génération, les plus jeunes pourraient aussi se laisser convaincre par cet accessoire tombé en désuétude.

Le cabas 2.0
Le cabas 2.0. Crédit photo : Alan Albert / Silibiliz

Comment lui est venue cette idée ?

Alan Albert confie dans une interview accordée au journal 20 minutes que l’idée lui est venue alors qu’il faisait les marchés avec son cabas à la recherche de fruits et légumes pour les compotes et purées de ses enfants. Et il s’est rendu compte qu’il n’était pas vraiment pratique: les aliments s’écrasaient les uns sur les autres, et qu’il fallait parfois vider le cabas pour mettre les produits lourds au fond et les plus légers sur le dessus. Et il faut carrément « plonger » à l’intérieur pour parvenir au fond. Quant à le ranger plein dans le coffre d’une voiture, mieux vaut avoir un coffre volumineux ! Il s’est dit qu’il y avait un « truc » à faire, a imaginé son chariot et a fondé la société Silibiz pour lancer son cabas 2.0.

À LIRE AUSSI :  10 trucs et astuces pour réutiliser la levure chimique, même totalement périmée !

Quels sont les avantages de ce cabas ?

Cela fait des années que l’inventeur montpelliérain, depuis 2007 exactement, bricole pour mettre au point son cabas. 13 ans après, il réalise son premier prototype et un lancement est prévu sur Ulule dès le 5 octobre prochain. Le cabas sera vendu aux alentours de 200€ et l’inventeur en attend beaucoup pour innover encore. Il parle de cette campagne comme d’un premier crash test ! Evidemment, le Chilibili est pratique et se transporte très facilement. Il peut accueillir plusieurs compartiments indépendants qui permettent de trier les aliments sans qu’il ne soit nécessaire de le vider. Les compartiments peuvent donc se décrocher, se ranger dans le coffre d’une voiture ou même s’accrocher sur le porte bagage d’un vélo. L’armature en bois, quant à elle, peut se plier et dispose d’ingénieuses bretelles qui lui permettent d’être transportée sur le dos, à vélo ! Enfin, et c’est d’une importance capitale, le Chilibili est écolo puisqu’il n’utilise que des bâches en PVC qui proviennent de campagnes publicitaires ou d’événements. Il les nettoie et les prédécoupe avant de les envoyer au découpage dans un atelier d’insertion professionnelle. Et comme les bâches sont toutes différemment coupées, chaque Chilibili est une pièce unique ! Nous lui souhaitons le meilleur car franchement il fallait y penser, et en plus, il vraiment super joli non ? Nous, on adore l’idée ! Plus d’informations : silibiliz.com.

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page