Innovation

Immobilier : un immeuble avec une façade dépolluante par photocatalyseurs inauguré dans le Haut-Rhin

C'est une première en France ! A Saint Louis (68), les habitants des 51 appartements seront les premiers en France à bénéficier d'une façade dépolluante !

La pollution atmosphérique est l’un des enjeux majeurs de notre époque. Dans le Haut-Rhin, la ville de Saint-Louis est la première en France à installer une façade dépolluante sur l’un de ses immeubles. C’est le premier bâtiment résidentiel à bénéficier de cette innovation écologique.

Habituellement réservés aux édifices industriels, cette façade équipera donc un bâtiment d’habitations. Une façade dépolluante faite de briques qui seront capables de nettoyer les particules polluantes qui se trouve dans l’air. Ce procédé écologique est pour la première fois installé en France. L’immeuble accueillera 51 appartements et fera office de « petit poumon » dans la ville de Saint Louis… On vous explique comment ça marche !

Le fonctionnement de la façade

Le principe repose sur la photocatalyse: en fait, la lumière va oxyder les substances polluantes afin de les transformer en composés anodins. Les substances polluantes contiennent des bactéries. Celles-ci vont donc être captées, puis nettoyées par ces briques particulières. Elles seraient capables d’absorber l’équivalent des émissions de 20 véhicules par an, en termes de dioxyde de carbone.

Trianon Résidences à l’origine du projet

Pour le constructeur alsacien, c’est un premier pas vers plus de façades dépolluantes à l’avenir, car évidemment, une seule ne suffira pas à dépolluer la ville entière. Mais c’est aussi une manière de prouver que ce genre de façades est réalisable sur des structures habitables. Le projet complet a coûté 6.5 millions d’euros, avec un surcoût de 100 000€ pour la façade dépolluante. Selon le constructeur, le bâtiment abritera des appartements spacieux, lumineux et bien sûr écologiques. Une aubaine pour les futurs propriétaires.

Une innovation tendance !

Attention à ne pas confondre une façade dépolluante avec une façade végétalisée: dans la dépolluante, c’est le ciment qui est utilisé pour construire le bâtiment (ou ici les briques venues d’Italie) qui permet d’accélérer la dégradation des particules polluantes. Elle aurait en fait la même capacité dépolluante qu’une cinquantaine d’arbres.

À LIRE AUSSI :
La Maison du tueur en série Landru est à vendre, et bizarrement, elle a du mal à trouver preneurs !
Photocatalyseurs : le premier bâtiment d'habitation avec une façade dépolluante inauguré dans le Haut-Rhin
Le chauffage offre un coût plus faible que la moyenne tout en minimisant son impact écologique. Crédit photo : trianon-residences.fr

Dans le cas de Saint Louis, les briques font office de « nettoyeuses » de l’air Elles intègrent un ciment mis au point par l’entreprise Ciments Calcia qui applique donc la photocatalyse.  Une solution supplémentaire pour améliorer la respirabilité de la ville !

“2 atouts écologiques majeurs dans ce programme : sa façade extérieure constituée de briques dépolluantes, qui absorbent l’équivalent des rejets en CO² de 20 voitures à l’année et le chauffage urbain de la résidence, offrant ainsi un coût plus faible que la moyenne tout en minimisant son impact écologique.” trianon-residences.fr sur son site officiel.

Et chez vous ? Comment dépolluer l’air ?

La première des choses à faire est bien sûr d’aérer votre intérieur au moins 10 minutes par jour… Et ce, même par temps froid ou hors épidémie de Covid19. Choisissez des matériaux sains lorsque vous décidez de faire des travaux… On oublie donc les moquettes et bois aggloméré qui capturent les poussières et autres bactéries volatiles.

Depuis quelques temps, les purificateurs d’air sont très présents sur le marché, et ils ont une excellente option pour garder un air sain en toutes circonstances… Ce qui ne dispense tout de même pas d’aérer pour faire entrer de l’air frais !

Enfin, on installe quelques azalées, dragonniers marginés, des plantes connues pour leur capacité à dépolluer l’air intérieur ! Et en plus, elles sont plutôt jolies, ce qui vous permet de fleurir votre maison et de profiter de leurs vertus.

Source
France3.frlalsace.frLeJournalDeLaMaison.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page