La face cachée des maisons à 1 €

Posséder une maison à l'étranger pour seulement 1 euro : trop beau pour être vrai ? On démêle le vrai du faux dans cette tendance immobilière qui fait le tour du web.

Nous sommes nombreux, parmi les médias, à relayer des offres insolites concernant des maisons à 1 €, ou une île perdue pour quelques milliers d’euros. Ces petits trésors immobiliers font le tour de la toile, et sont maintes fois relayées. Cependant, comme le révèle une enquête menée par « The Washington Post », elles sont souvent très alléchantes sur le papier, un peu moins dans la réalité. En France, comme dans toute l’Europe, la période n’est pas réellement propice aux prêts immobiliers.  Ces offres se présentent alors comme une aubaine pour celles et ceux qui souhaitent quitter la France, pour une vie « meilleure » et surtout une maison à un prix défiant toute concurrence. Mais, que cachent concrètement ces offres mirobolantes ? Sont-elles vraiment de bonnes affaires ? Décryptage.

Ces offres sont-elles bien réelles ?

La réponse à cette question est oui, sans aucun problème, puisqu’elles émanent la plupart du temps des communes proposant ces dernières. Toutes ou presque, visent à revitaliser un village ou région éloignée des villes, d’où la population originelle a déserté. Progressivement, les plus anciens ont disparu, et les plus jeunes, sont partis « travailler en ville ». Alors pour éviter la mort d’un village, les maires proposent des maisons à 1 €, espérant ainsi renforcer l’attractivité de leurs villages. Les annonces sont toutes officielles, et sérieuses, mais souvent, elles masquent quelques défauts, ou surprises auxquelles les propriétaires peuvent être confrontés.

Une maison à un Euro, affaire ou arnaque ?
Une maison à un Euro, affaire ou arnaque ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pourquoi faut-il se méfier de ces offres ?

Comme nous l’avons dit dans le paragraphe précédent, les maisons à 1 € se situent, dans leur quasi-totalité, dans des villages qui ont, au fil des ans, perdu leurs habitants. Il faut alors se poser la question de la raison de leurs départs. Manque de travail, absence d’activités, village reculé en montagne, ou en pleine campagne, ou encore accès difficiles, voire maisons à l’abandon, et complétement délabrées ? Les raisons des abandons peuvent être nombreuses, et il est conseillé de se renseigner sur les points énumérés ci-dessus avant d’investir 1 € ! Vous vous direz que la modique somme demandée ne vous engage pas à grand-chose ? Là encore, attention, certaines communes demandent, en contrepartie, d’effectuer des travaux de rénovation, et bien sûr d’habiter la maison achetée comme résident principal. Encore faut-il, pour certains pays, obtenir le droit de résider dans ladite maison dont vous serez propriétaires !

Est-ce vraiment intéressant pour les communes ?

L’exemple de Mussomeli, une bourgade sicilienne, serait, selon son Maire, plutôt bénéfique. En effet, depuis 2017, cette commune propose des maisons à des prix dérisoires, attirant notamment des expatriés américains. Selon le maire, cette initiative a été bénéfique, stimulant les activités de construction et rouvrant des services tels que le service de chirurgie de l’hôpital principal grâce à l’arrivée de médecins argentins dans le cadre du programme.

Le village de Mussomeli en Sicile.
Le village de Mussomeli en Sicile. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Les offres sont donc véridiques, et ceux qui ont franchi le cap se disent généralement satisfaits. Mais, attention tout de même à ne pas vous précipiter et à bien mesurer tous les facteurs gravitant autour de ces offres très alléchantes. Que pensez-vous de ces offres de maisons à 1 € ? Peut-être en avez-vous déjà profité ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page