Krafla Magma Testbed : l’Islande veut exploiter l’énergie illimitée des volcans pour produire de l’électricité

Au cœur de l'Islande, un projet révolutionnaire, le Krafla Magma Testbed, prévoit de forer un volcan en 2024, ouvrant ainsi la voie à une source d'énergie renouvelable sans précédent.

Connaissez-vous l’Islande, ce petit État insulaire situé aux confins de deux continents : l’Europe et l’Amérique ? Ce pays qui géographiquement appartient au continent européen est l’un des pays qui concentre le plus de volcans, et de paysages époustouflants. L’Islande, surnommée la « terre de glace et de feu » abrite, en effet, une concentration unique de volcans actifs résultant de son emplacement sur la dorsale médio-atlantique, une frontière tectonique. D’ailleurs, depuis quelques semaines, certains territoires et leurs habitants sont directement menacés par ces éruptions volcaniques. Ces volcans et leurs activités, les scientifiques sont bien décidés à les étudier, et à les exploiter pour la géothermie. En 2024, le projet Krafla Magma Testbed instigué en 2014 devrait voir le début du premier forage d’une chambre magmatique au monde. Découverte.

Le projet Krafla Magma Testbed qu’est-ce que c’est ?

Inspirés par l’œuvre littéraire de Jules Verne, Voyage au centre de la terre, les scientifiques veulent exploiter l’énergie géothermique en forant un volcan pour accéder à sa chambre magmatique. Prévu pour 2026, ce projet ambitieux cherche à exploiter les gaz très chauds du magma, atteignant des températures pouvant aller jusqu’à 1 300°C, pour générer une quantité importante d’énergie géothermique. L’objectif est de fournir une source d’énergie renouvelable et illimitée aux foyers islandais, grâce à une méthode plus puissante que les centrales géothermiques conventionnelles.

Vue aérienne de la centrale électrique de Krafla en Islande. Centrale à vapeur générant de l'électricité.
Vue aérienne de la centrale électrique de Krafla en Islande. Centrale à vapeur générant de l’électricité. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Pourquoi la géothermie est au cœur de ce projet ?

Comme nous vous l’avons dit, l’Islande est l’un des pays qui concentre le plus de volcans actifs au monde. D’ailleurs, les Islandais profitent déjà de cette chaleur naturelle pour se chauffer. En effet, 70 % de sa production d’énergie totale provient de la géothermie, et 90 % des foyers islandais profitent du chauffage de leurs maisons grâce aux volcans. Cependant, les sources exploitées actuellement par la géothermie sont bien plus froides que la chambre magmatique du volcan Krafla, dont la température est estimée à 1 300° C.  L’idée est donc d’exploiter cette immense chaleur pour qu’il en découle, un chauffage plus efficient, également moins cher à produire. Rappelons par ailleurs que les températures en Islande peuvent chuter à – 30 ° C au nord de l’île. En forant ce volcan, pour récupérer la chaleur intense, cela permettrait, en finalité, d’obtenir une puissance décuplée pour faire tourner les centrales géothermiques actuelles.

Pourquoi ce projet est-il un véritable défi ?

Vous imaginez bien que forer sur cette profondeur et dans ces conditions de températures représentent des défis bien plus importants que de creuser un puits dans votre jardin ! Si l’action de forage reste semblable, il faut évidemment des matériaux résistants aux conditions de températures qui leur seront imposé par un forage de 1,5 à 3 km ! De plus, ce forage monumental ne sera pas seulement exploité à des fins utilitaires pour produire de la chaleur. En effet, une fois le forage réalisé et le magma atteint, il sera l’objet de nombreuses études scientifiques.

Une centrale géothermique en Islande pour produire de l'énergie verte.
Une centrale géothermique en Islande pour produire de l’énergie verte. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Des études qui tenteront d’améliorer la surveillance des éruptions volcaniques, très fréquentes en Islande, et qui menacent certaines villes de disparition totale de la carte du monde. Enfin, ces études pourraient également nous en apprendre plus sur la formation des plaques tectoniques, leurs mouvements, et plus simplement sur la formation des profondeurs de la Terre ! Absolument fascinant ! Haroun Tazieff, grand spécialiste français des volcans, aurait probablement adoré participer à ce projet ! Plus d’informations : kmt.is. Que pensez-vous de ce projet titanesque ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Newscientist.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page