Innovation

La NASA invente une batterie “incroyablement” plus performante à destination des avions électriques

Les scientifiques de la NASA ont mis au point un nouveau type de batterie qui pourrait révolutionner le secteur de l’aviation électrique. Ce modèle serait beaucoup plus performant, tout en étant plus compact que les batteries au lithium.

Tout comme celui de l’automobile, le secteur de l’aviation connaît actuellement une phase de transition vers l’électrique. Selon les rapports, l’objectif consiste à faire en sorte que le monde du transport aérien soit constitué d’ici à 2025 de 25 % d’avions électriques ou hybrides. Cependant, les batteries électriques actuelles présentent encore des désagréments en termes de poids et de puissance, réduisant ainsi l’autonomie des appareils. En conséquence, la distance franchissable est faible. C’est justement pour trouver une solution à ce problème que le projet SABERS (Solid-state Architecture Batteries for Enhanced Rechargeability and Safety) de la NASA a été instauré.

Légère et compacte

Le projet SABERS vise donc à améliorer les performances des batteries destinées aux avions électriques. Récemment, les chercheurs de la NASA ont réussi à développer un prototype dont le rendement est plus élevé que celui des cellules lithium-ion couramment utilisées. Le nouvel accumulateur devrait particulièrement convenir aux petits avions par sa compacité et son poids réduit. La performance des batteries est un critère à ne pas prendre à la légère pour progresser dans le développement des transports durables, à l’instar des avions électriques. Le but est de créer des dispositifs qui pourront stocker une grande quantité d’énergie tout en étant compacts et légers. Les chercheurs travaillant sur le projet SABERS affirment avoir réussi à mettre au point un modèle qui répond à ces critères.

L’agence spatiale américaine travaille depuis 2016 sur un avion électrique.
L’agence spatiale américaine travaille depuis 2016 sur un avion électrique. Crédit photo : NASA

Une batterie à semi-conducteurs

Il s’agit d’une batterie à semi-conducteurs constituée de matériaux innovants jamais utilisés auparavant dans ce domaine. Ces matériaux ont permis d’apporter des améliorations au niveau de la conception et du conditionnement. « Cette conception élimine non seulement 30 à 40% de la masse de la batterie, mais permet également de doubler, voire de tripler l’énergie qu’elle peut stocker, ce qui est bien au-delà des capacités des batteries lithium-ion », a expliqué Rocco Viggiano qui a participé au projet.

Une conception pratique et ingénieuse

Pour les batteries lithium-ion, chaque cellule est placée individuellement dans un boîtier en acier; avec la batterie SABERS, les cellules y sont empilées verticalement. Grâce à ce système, elle peut alimenter un véhicule avec un rendement s’élevant à 500 Wh/kg, soit le double de l’énergie massique des véhicules électriques actuels. L’autre paramètre à ne pas négliger pour les batteries destinées aux avions électriques est la sécurité. Sur ce point encore, la batterie SABERS devance ses concurrents au lithium. Adoptant une configuration de cellules bipolaires, avec trois couches sur chaque cellule, elle élimine tout risque d’explosion. Par ailleurs, au cours des tests réalisés en laboratoire, il a été constaté que même placée dans un environnement exposé à des températures très élevées, la batterie continuait de fonctionner et ne nécessitait aucun système de refroidissement. À noter que la NASA prévoit de commencer bientôt à tester l’efficacité de cette batterie avec ses propres avions.

Source
independent.co.uk

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

2 commentaires

  1. La batterie à semi conducteurs existe en labo depuis un certain temps! Mais l’industrialisation et un usage courant personne n’y arrive pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page