Innovation

Le premier sismomètre a été inventé il y a 2000 ans, et il fonctionne encore aujourd’hui !

En 132 après JC, un inventeur chinois créé un sismomètre capable de détecter les tremblements de terre. Personne n'y croit... Et pourtant !

Les tremblements de terre sont des événements naturels qui peuvent être dus à des facteurs différents, comme le frottement de deux plaques tectoniques ou une éruption volcanique se produisant en mer. Aujourd’hui, les scientifiques savent les prévoir avec précision et peuvent mesurer sur l’échelle de Richter l’intensité d’un tremblement de terre. Mais s’il est possible d’enregistrer les secousses sismiques, il n’est pas encore tout à fait possible d’en évaluer les conséquences. On se souvient du tremblement de terre qui avait dévasté Haïti le 12 janvier 2010, de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter qui avait fait 220 000 morts, 300 000 blessés, et un pays à reconstruire en totalité. Ce que l’on sait un peu moins, c’est que le détecteur de tremblement de terre ne date pas d’hier. En effet, le premier appareil de mesure de secousses sismiques aurait été inventé en Chine, il y a environ 2000 ans !

Qui a inventé ce détecteur de tremblements de terre ?

L’invention du premier détecteur de tremblements de terre daterait de 132 après J.-C., et il aurait été inventé par un Chinois, Zhang (“Chang”) Heng. L’appareil était, pour l’époque, remarquablement précis pour détecter les séismes à distance et ne dépendait pas des mouvements ou secousses de l’endroit où il se trouvait… A cette époque, les Chinois n’avaient pas conscience du frottement des plaques tectoniques provoquant les tremblements de terre; ils les interprétaient par des perturbations du yin et du yang cosmiques… En d’autres termes, les tremblements de terres étaient, pour eux, une colère des cieux, réprimandant les actes commis par les peuples ou par la dynastie chinoise alors au pouvoir dans le pays.

Le scientifique et homme d'État chinois de la dynastie Han Zhang Heng (78-139 après JC)
Le scientifique et homme d’État chinois de la dynastie Han Zhang Heng (78-139 après JC). Par State Post Bureau of the People’s Republic of China — http://jeff560.tripod.com/stamps.html, Domaine public,

Comment fonctionnait ce détecteur ?

Puisque les Chinois considéraient les tremblements de terre comme un signe du ciel, ils devaient pouvoir savoir où ceux-ci allaient se produire dans le royaume. Zhang Cheng était mathématicien, astronome, ingénieur, géographe et inventeur. Il a vécu sous la dynastie Han (25 – 220 après J.-C.) et serait donc l’inventeur du « sismoscope de Zhang ». Cet appareil se présentait comme un gigantesque vaisseau de bronze de près de 2 mètres de diamètre; huit dragons entouraient l’extérieur du vaisseau, indiquant les points cardinaux d’une boussole. Dans la gueule de chaque dragon se trouvait une boule de bronze, et sous les dragons, se trouvaient huit crapauds en bronze, gueules ouvertes. Un mince bâton était, à priori, placé au centre du tonneau et ce bâton basculait en cas de secousse sismique, incitant ainsi le dragon à libérer sa boule de bronze. Lorsque qu’une boule passait de la gueule d’un dragon à celle d’un crapaud, cela indiquait la direction du futur tremblement de terre.

À LIRE AUSSI :
Seconde guerre mondiale : Hitler aurait pu gagner la bataille d’Angleterre d'après ce modèle statistique

Est-ce que cette invention a fonctionné ?

6 ans après l’invention chinoise, l’une des boules de bronze est tombée et a provoqué l’émulation au palais, car personne n’y croyait vraiment. Le dragon qui avait laissé tomber la boule prévoyait un tremblement de terre à l’ouest de Luoyang, capitale de l’époque… Quelques jours plus tard, un message de la région rapportait aux autorités qu’un tremblement de terre s’était bien produit à Luoyang et exactement au moment où la boule était tombée… Hallucinant ! En 2005, des scientifiques sont parvenus à reproduire le sismoscope de Zhang et l’ont utilisé pour détecter des tremblements de terre à partir d’ondes de tremblements qui ont réellement existé. Le sismoscope les a tous détectés. En fait, les données recueillies lors des tests correspondaient exactement à celles recueillies par les sismomètres modernes ! Zhang Heng était-il un véritable visionnaire ? On peut réellement se poser la question, en tout cas, c’est fascinant non ?

Une réplique du sismoscope de Zhang Heng, le Houfeng didong yi, présenté au Centre d'espace et de science Chabot à Oakland, en Californie
Une réplique du sismoscope de Zhang Heng, le Houfeng didong yi, présenté au Centre d’espace et de science Chabot à Oakland, en Californie. Crédit photo : Par en:user: Kowloonese — en:File:EastHanSeismograph.JPG, CC BY-SA 3.0,

Source
Archaeology-world.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page