Innovation

Un projet d’intelligence artificielle pour réunir les familles séparées suite à un tremblement de terre

En Turquie, des chercheurs veulent utiliser l’intelligence artificielle pour aider les familles séparées par un séisme à se retrouver sans courir de risque.

Quand ils ne détruisent pas tout et qu’ils ne font pas des morts par centaine/millier, les tremblements de terre séparent également de nombreuses familles. Après la catastrophe, de nombreux parents et enfants, des frères et sœurs ainsi que d’autres proches n’arrivent pas à se réunir, faute de trouver l’itinéraire le plus sûr pour se rejoindre sans courir de risque.

Heureusement que l’intelligence artificielle est là ! En Turquie, des experts en IA de la plateforme collaborative Omdena AI ont développé un prototype d’IA spécialement pensé pour résoudre ce genre de problème post-séisme. Le programme est capable de repérer les itinéraires les moins risqués que les familles peuvent emprunter pour retrouver leurs proches sans encombre et le plus rapidement possible.

Pour mettre au point un tel programme, les chercheurs ont travaillé sans relâche pendant plusieurs semaines. Ils ont utilisé des images satellites de la ville pour établir la carte des chemins les plus courts et les plus sûrs qui relient deux emplacements différents.

La technologie a été spécialement commandée par l’ImpactHub Istanbul, un centre d’innovation sociale de la mégapole turque sur laquelle pèse la menace d’un séisme dévastateur. Il y a 20 ans, un terrible tremblement avait frappé à 150-200 km de la ville, faisant plus de 18 000 morts. Les scientifiques prédisent que la prochaine catastrophe du genre se produira au cœur même d’Istanbul, d’où l’importance de se préparer dès maintenant.

Prédire, vérifier et indiquer les chemins les plus sûrs

Ainsi, à la demande de l’ImpactHub Istanbul, les experts de l’Omdena AI sont parvenus à mettre au point un programme qui peut prédire, vérifier et indiquer les chemins les plus sûrs à emprunter après un tremblement de terre. L’intelligence artificielle est également capable de repérer les zones dangereuses à éviter et prévenir les familles en conséquence.

A LIRE AUSSI :
StorySign, l'application qui traduit les livres en langue des signes

« Dans l’environnement urbain d’Istanbul, nous avons fait l’hypothèse que la sécurité est en corrélation avec les zones à faible densité de construction et la sécurité est en corrélation avec les routes et les rues plus larges. » ont expliqué les auteurs du projet dans un communiqué de presse. Ils ont aussi indiqué avoir développé le prototype en se concentrant sur le quartier Faith d’Istanbul pour commencer, mais à terme, le but est d’étendre les capacités du prototype sur toute la mégapole.

L’objectif final est d’en faire une application pratique et fonctionnelle que les chercheurs espèrent déployer avant le prochain séisme. On ne sait pas encore si cette technologie aura d’autres applications à l’avenir. Quoi qu’il en soit, c’est une initiative bienvenue !

Photo de couverture serkan senturk / Shutterstock

Via
thenextweb.com
Source
omdena.com
Tags

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer