Science

Les tremblements de terre auraient un impact positif sur la croissance des arbres selon cette étude scientifique

Des changements assez étonnants ont été observés après un tremblement de terre. En effet, les séismes seraient la cause d'une augmentation des eaux souterraines, ce qui serait favorable à la croissance des arbres.

Lorsqu’un tremblement de terre se produit, des modifications du paysage sont observables mais d’autres changements sismiques peuvent apparaitre. Ceux-ci, beaucoup moins évidents, ne sont pas toujours présents dans les archives géologiques et pourtant…

Ces changements sismiques ont été récemment découverts lors d’une nouvelle étude, mais une modification en particulier a retenu l’attention des scientifiques, et cette conséquence persisterait même une fois les secousses estompées.

Une augmentation de la croissance des arbres

Lorsqu’un tremblement de terre se produit, la disponibilité des eaux souterraines varie et avec elle, la vitesse de croissance des arbres. Et même si ce n’est pas un phénomène nouveau, les scientifiques ignoraient la cause de ces augmentations de croissance.

Ce phénomène s’explique donc par l’augmentation de la quantité d’eau causée par les grands tremblements de terre. Selon l’équipe de chercheurs dirigée par le premier auteur et hydrologue Christian Mohr de l’Université de Potsdam en Allemagne, les secousses engendrées par un séisme entraineraient des variations des points et cours d’eau, et entrainerait invariablement une augmentation du volume d’eau disponible en certains de ces points. Cela permettrait aux racines des plantes d’avoir accès à l’eau et ce, même dans des environnements qui en étaient privés avant le séisme.

Pour les chercheurs, des résultats doivent logiquement être observables, ils espèrent donc pouvoir enregistrer des réponses hydrologiques aux tremblements de terre.

Par ailleurs, les scientifiques ont procédé à une étude sur les pins Pinus Radiata au Chili; si leur hypothèse se confirme, des modifications sismiques de la quantité d’eau souterraine devraient apparaître. Cette étude a notamment pour but de mesurer les effets du puissant séisme de magnitude 8,8 qui a gravement touché la région du Maule en 2010.

À LIRE AUSSI :
Comment faire une cure de sève de bouleau ?

Les résultats de l’étude menée par les scientifiques

Pour ce faire, les scientifiques ont procédés à l’analyse de carottes d’arbres prélevées en 2014. Certaines ont été extraites d’arbres situés au fond de la vallée, tandis que d’autres proviennent d’arbres des crêtes des pentes des collines. Ces analyses ont montré une augmentation temporaire de la croissance pour les premiers, dans la période suivant le séisme; augmentation visible sur différents aspects tels que la santé, la croissance ainsi que la disponibilité de l’eau à proximité des arbres.

Ce n’est en revanche pas le cas pour certains bois situés sur les pentes: ceux-ci n’étaient pas autant en bonne santé au cours de la même période, ce qui vient donc confirmer l’hypothèse de départ des chercheurs. Cependant, les scientifiques ont reconnu que ces changements n’étaient que temporaires et assez légers.

Enfin, ces résultats montrent aussi que de nouveaux outils peuvent être utilisés afin d’étudier les séismes: les changements post-sismiques de la surface lumineuse ainsi que les rapports isotopiques du carbone pourraient être très utiles. Ces facteurs pourraient non seulement servir à étudier la croissance des arbres, mais aussi les réponses photosynthétiques aux tremblements de terre. Cet outil serait un réel plus afin de pouvoir étudier les phénomènes en cours, mais aussi ceux survenus dans le passé.

Selon les chercheurs, les détails de l’anatomie du bois et des isotopes pourraient offrir une approche arborescente pour la paléo sismologie au-delà de la simple considération de la largeur.

Source
sciencealert.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page