Le verre cellulaire, un isolant inorganique performant et écologique

Constitué de millions de cellules de verre hermétiques et fabriqué à partir de matériaux naturels, le verre cellulaire est un isolant performant, étanche, incombustible et à faible impact environnemental.

Réaliser des travaux d’isolation dans votre habitation vous permet de bénéficier d’un meilleur confort thermique, de réduire les dépenses en énergie, mais aussi de respecter les critères de décence énergétique imposés par la législation en vigueur. Selon un article publié sur le site du ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, à partir du 1ᵉʳ janvier 2023, un logement est qualifié de décent si sa consommation en énergie finale est inférieure à 450 kWhEF/m²/an. Pour réduire les déperditions de chaleur dans votre maison, il est nécessaire de bien choisir l’isolant à utiliser. Parmi les matériaux les plus performants, nous pouvons citer le verre cellulaire. Écologique et facile à installer, ce dernier vous permet d’améliorer significativement l’isolation thermique et acoustique de votre bien.

Un isolant composé de cellules de verre hermétiques

Grâce à sa composition, le verre cellulaire vous permet de limiter efficacement les déperditions de chaleur dans votre logement. Il est constitué de plusieurs cellules de verre hermétiques, dans lesquelles un gaz est emprisonné, garantissant une faible conductivité thermique et atténuant grandement la transmission des bruits provenant de l’extérieur de votre habitation. Par ailleurs, il bénéficie d’une excellente durée de vie et est adapté à l’isolation d’un parking ou d’une pièce dans lequel il peut être soumis à des charges plus ou moins importantes, dans la mesure où il est incompressible. Pour information, cet isolant est disponible sous forme de laine minérale, de mousse, de granulés et de panneaux. Hormis les habitations, il peut être utilisé dans le secteur industriel pour isoler, entre autres, des réservoirs et des installations cryogéniques.

Est-ce que le verre est un isolant thermique ?
Est-ce que le verre est un isolant thermique ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Un isolant étanche et incombustible

Outre sa faible conductivité thermique, sa capacité à réduire la perception des nuisances sonores, son côté incompressible et sa bonne durée de vie, ce matériau n’absorbe pas l’humidité ; contrairement à d’autres isolants tels que la laine de verre, et est étanche à la vapeur d’eau. Il peut donc être utilisé en tant qu’isolant, mais également comme pare-vapeur. D’autre part, le verre cellulaire est de classe A1, équivalente à la classe française M0, d’après la norme EN 13501. En d’autres termes, il est incombustible et garantit une certaine protection contre les flammes. Ce matériau convient parfaitement à l’isolation de certaines pièces où les risques d’incendie sont élevés, telles qu’une cuisine.

Un isolant composé de matériaux naturels et recyclables

Fabriqué à partir de verre fondu, de sable et d’agent moussant, le verre cellulaire est un isolant à la fois léger et écologique. Chacun de ses composants est recyclable et il n’a pas besoin de traitement antifeu, souvent polluant, pour devenir non inflammable. En outre, le processus de fabrication de cet isolant ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques, pouvant avoir des impacts négatifs sur l’environnement, contrairement à d’autres matériaux comme le polyuréthane. À noter que le verre cellulaire peut faire office de barrière anti-radon dans votre habitation.

Ses cellules de verre hermétiques bloquent le passage de ce gaz radioactif, provenant de la désintégration de l’uranium dans les roches et les sols. Cet isolant empêche également la prolifération de micro-organismes ainsi que celle des rongeurs, surtout si vous prévoyez de l’utiliser pour optimiser l’isolation du sol et des combles de votre maison. Que pensez-vous de cet isolant ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
ecologie.gouv.fr

Raharisoa Saholy Tiana

Je m’appelle Tiana et je suis rédactrice web professionnelle. J’ai une affinité particulière pour les sujets d’actualités et sur tout ce qui a trait à l’environnement, à l’innovation et au lifestyle. Depuis plusieurs années, j’ai couvert un large éventail de sujets liés entre autres aux questions environnementales et aux nouvelles technologies. Chez Neozone, j’interviens pour vous faire découvrir ces sujets fascinants, qui peuvent apporter de grands changements dans la société et qui méritent d’être mis en lumière. De nature curieuse et créative, j’ai toujours voulu devenir une journaliste web francophone. Après avoir obtenu mon diplôme de maîtrise en droit privé à l'université d’Antananarivo, j’ai décidé de me former aux métiers de la rédaction. J’ai commencé dans une agence web locale, avant de me lancer dans le « freelancing ». Cela fait plus de 10 ans que j’évolue dans ce secteur, en collaborant notamment avec de nombreuses agences et sites internationaux. Cette citation de Léon Trotsky m’inspire et me motive au quotidien : « La persévérance, c'est ce qui rend l'impossible possible, le possible probable et le probable réalisé. »

2 commentaires

  1. Il est pertinent pour les applications sous terre et comme coupure de ponts thermiques structurels. Sinon la laine de bois le cellulose ou d’autres fibres naturelles sont plus efficaces et plus écologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page