Innovation

L’invention d’un piston à alvéole qui augmente le couple, réduit la consommation de carburant et la pollution

Développés par Speed of Air (SoA), les pistons Hyperformance comportent une technologie brevetée, inspirée des alvéoles des balles de golf. Cette innovation constitue une importante avancée pour l’industrie du transport routier.

Le transport de marchandises par camion fait partie des secteurs les plus polluants dans le monde. Dans l’Hexagone, ce secteur serait responsable d’environ 30 % des émissions de gaz à effet de serre en 2020, selon un rapport Secten de Citepa, édition 2022. Alors que les véhicules électriques connaissent actuellement un grand succès, cette méthode d’électrification s’applique peu au domaine des poids lourds. En cause, les contraintes sont encore nombreuses, notamment sur le coût, l’autonomie, l’accès aux bornes de recharge, etc. Toutefois, il est crucial de trouver des solutions à ce taux d’émissions de GES élevé. Dans ce contexte, la société Speed of Air a créé des pistons dotés de « turbulateurs » permettant aux camions de produire moins de polluants durant leur circulation. Mais les avantages apportés par cette technologie ne s’arrêtent pas là, selon son concepteur. Explications.

Pourquoi les pistons à alvéoles sont-ils plus efficaces ?

Pour les réaliser, le concepteur a imité les alvéoles des balles de golf, qui ont un rôle précis. En effet, ces fossettes sphériques génèrent une couche d’air limite qui diminue la traînée en provoquant des turbulences à la surface de la balle. Ainsi, les pertes de vitesse dues à la résistance de l’air sont plus réduites. Ces nouveaux pistons sont donc conçus sur ce même principe. Sur le dessus du piston, des indentations appelés « turbulateurs » ont été usinées avec précision à l’aide d’une machine CNC. Cette nouvelle technologie est conforme aux normes de qualité ISO 9001. Elle crée une couche limite fine et adhérente entre le mélange air-carburant, le front de flamme et les parois de la chambre de combustion.

L'invention d'un nouveau piston diesel qui augmente la puissance et réduit les émissions
L’invention d’un nouveau piston diesel qui augmente la puissance et réduit les émissions. Crédit photo : Speed of Air Engine Technologies (capture d’écran Facebook)

Grâce à cette couche turbulente, le front de flamme brûle plus près des parois métalliques froides de la chambre de combustion. Simultanément, le mélange air-carburant est maintenu en suspension plus longtemps. Ce qui permet d’améliorer l’efficacité globale de la combustion et d’économiser du carburant, tout en limitant les émissions de GES. L’entreprise a aussi constaté une meilleure expansion du carburant dans le cylindre. Tout cela augmente le couple et la puissance du moteur, ainsi que la force de traction. La suie s’accumule moins, améliorant la longévité du moteur et prolongeant les intervalles d’entretien. En plus des turbulateurs, d’autres éléments ont été ajoutés à ces pistons afin d’optimiser leur efficacité. Leurs jupes et couronnes sont respectivement recouvertes d’une barrière thermique et d’un revêtement antifriction. Ces deux technologies sont déjà utilisées dans l’aérospatiale.

Une innovation testée rigoureusement en laboratoire et sur terrain

Les pistons Hyperformance sont conçus pour des moteurs à combustion interne Cummins®, Powerstroke® et Duramax® de moyenne puissance. L’entreprise avait proposé à des évaluateurs indépendants de les essayer depuis 2014. Par exemple, lors de la reconstruction d’un moteur Caterpillar 3516 d’un camion minier 793D de Newmont North America, on avait remplacé les pistons Cat par ceux de SoA. D’après son utilisateur, les performances du véhicule ont augmenté. Son temps d’utilisation a progressé de deux heures par jour. D’ailleurs, cet évaluateur a indiqué que les pistons à alvéoles ont une durée de vie plus longue.

Depuis près de deux ans, DFC Diesel a également essayé cette nouvelle technologie sur une douzaine de camions Dodge, Chevrolet et Ford. D’après ce grand fabricant de moteurs diesel, les résultats étaient satisfaisants. Aujourd’hui, cette société propose une gamme complète de moteurs réusinés SoA. Outre cela, les tests en laboratoire des pistons améliorés étaient concluants. De multiples avantages ont été observés, dont une hausse de puissance de 15,5 % et de couple de 15,2 %, ainsi qu’une baisse des niveaux de CO₂ de 41,4 %. Plus d’informations : Speedofair.com


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
dieselarmy.com

Tsiory Laurence

Titulaire de Licence en communication et en langue française, j’exerce le métier de rédactrice francophone web depuis une dizaine d’années. Avant de rejoindre l’équipe de rédaction de Neozone, j’ai collaboré avec quelques agences de communication web locales, ce qui m’a permis de consolider mon expérience et mes connaissances en matière de création de contenus web. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris afin de vous fournir des informations, des solutions, des conseils ou des idées pour nous faire avancer. Je suis capable de traiter divers thèmes, mais je préfère surtout les sujets autour de l’innovation, de la technologie, du voyage, de l’immobilier et des actualités en général. À travers les articles que je rédige pour Neozone, j’espère vous faire connaître des inventions et des produits utiles au quotidien, ainsi que des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’Homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficace. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

4 commentaires

  1. J’ai du mal à croire à ces chiffres mirobolants. Il faut aussi arrêter de dire que le CO2 est un gas polluant, c’est de la fumisterie.

  2. Comment calculez vous que 92% des émissions viennent du transport de marchandises par camion. Dans la source mentionnée, il est question de 30% pour tout le secteur du transport…

  3. Chiffre peut être vrai, comme c’est sur du PL
    P= f/S ,la on à augmenté S et même si P diminuer par le manque de matière, comme c’est des moteurs turbo on l’a en fait gardé au même niveau et par la même mis plus d’air donc d’oxygène pour la combustion.
    La ou ça me chiffonne c’est au niveau du CO2,42% en moins,je pense que c’est du CO et pas du CO2,car le CO2, c’est ce que l’on recrache après avoir respirer (on est juste 8 milliards à en rejeter), le moteur c’est pareil,or comme on fini par avoir plus d’air et carburant qui entre on à forcément plus de CO2 à la sortie, par contre comme la combustion est plus complète moins de co.
    A mon avis erreur à ce niveau.

  4. Le piston ne change pas le rendement du système bielle manivelle… Seulement l’hypothétique rendement sur la combustion ‍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page